Air France va fixer unilatéralement les conditions d'emploi de ses PNC

AFP

19/04/2017 | 475 mots | AEROCONTACT | TRANSPORT AÉRIEN
Air France va fixer unilatéralement les conditions d'emploi de ses PNC © Air France

Les conditions d'exercice, de carrière et de rémunération des 13.500 personnels navigants commerciaux (PNC) d'Air France vont être fixées par une note unilatérale de la direction, faute d'accord avec les syndicats, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Les négociations autour d'un projet d'accord collectif pour 2017-2021 ont échoué fin février, le texte ayant été accepté par un seul syndicat représentatif chez les hôtesses et stewards (l'Unac) et rejeté par les deux autres (SNPNC/FO et Unsa-PNC).

Pour faire valider le texte, l'Unac avait la possibilité d'organiser un référendum auprès des PNC d'Air France. Mais elle a renoncé à ce recours, rendu possible par la loi El Khomri, se disant opposée "au contournement de la représentativité majoritaire".

Dans une communication interne envoyée vendredi, consultée par l'AFP, Air France indique qu'une "note de direction va définir les règles applicables aux PNC" pour les trois prochaines années.

Celle-ci "reprend l'essentiel des dispositions de l'accord" accepté par l'Unac, "à l'exception de quelques évolutions", et "conserve les éléments essentiels" de l'actuel accord d'entreprise, indique la direction.

Selon elle, "le mode de calcul de la rémunération" et les évolutions de carrière "restent inchangés", sauf pour les futurs embauchés dont les "évolutions d'échelons" seront freinées les trois premières années. "Le nombre de jours de congés annuels est maintenu, la pose de congés reste identique avec une durée minimale de 4 jours", écrit-elle encore.

Les PNC devraient connaître le contenu exact de la note d'ici au 30 avril, date d'expiration de l'actuel accord d'entreprise, a précisé à l'AFP Christophe Pillet du SNPNC.

La note de direction a une durée de trois ans, mais "elle s'applique indéfiniment tant qu'il n'y a pas d'accord collectif signé", selon lui.

"Nous allons vivre une période d'incertitude, cependant nous ne croyons pas que la direction va rentrer dans une phase d'agression vis-à-vis du PNC", a nuancé de son côté l'Unac dans un tract.

Sollicitée par l'AFP, la direction d'Air France n'a pas souhaité faire de commentaire.


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Cathay Pacific supprime 600 postes pour réduire ses coûts
22/05/2017 | AEROCONTACT | TRANSPORT AÉRIEN

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific, qui a accusé en 2016 sa première perte annuelle en huit ans, a annoncé lundi la suppress...


Bombardier dessine une nouvelle cabine pour les Global 5000 et 6000
22/05/2017 | AEROCONTACT | TRANSPORT AÉRIEN

Avec l'arrivée prochaine du Global 7000 sur le marché, Bombardier a décidé d'harmoniser la cabine de toute la famille Global. L'...


Thomas JUIN élu Président de l’Union des Aéroports Français
17/05/2017 | AEROCONTACT | TRANSPORT AÉRIEN

Thomas Juin, 50 ans, directeur de l’aéroport de La Rochelle- Ile de Ré, a été élu aujourd’hui Président de l&rsqu...

Lire aussi :


EBACE 2017 : Le secteur de l'aviation d'affaires se redynamise en Europe
23/05/2017 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | TRANSPORT AÉRIEN

EBACE, le grand salon européen de l'aviation d'affaires qui se tient actuellement à Genève est aussi le lieu incontournable pour pouvoir prendre la température d'un secteur q...


Airbus renforce son positionnement sur l'hélicoptère VIP
23/05/2017 | AEROBUZZ | TRANSPORT AÉRIEN

Airbus Helicopters a officiellement lancé sa marque haut de gamme exclusive Airbus Corporate Helicopters (ACH) lors du salon de l'aviation d'affaires Ebace 2017. Identif...


Brussels Airlines rénove sa flotte long-courrier
23/05/2017 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | TRANSPORT AÉRIEN

Désormais filiale à 100 % de Lufthansa, Brussels Airlines prépare son intégration complète. La compagnie belge doit rejoindre Eurowings, le pôle à bas coût du groupe allemand, en 201...