Fédération Française d'Aéromodélisme
Fédération Française d'Aéromodélisme

Fédération Française d'Aéromodélisme


L'aéromodélisme a réellement débuté en France au XIXème siècle, car déjà, à cette époque, il était habituel que des expérimentations aéronautiques soient effectuées avec des modèles réduits. À l'aube du XXème siècle, l'activité commence à s'organiser et les premières rencontres des passionnés de ce loisir, qui deviendra également un sport, voient le jour.

En 1936, c'est l'avènement de l'Aviation Populaire et un concours d'aéromodélisme organisé à Vincennes enregistre la participation de plus de 500 concurrents !

Le mouvement en faveur de l'aéromodélisme prend de l'ampleur, l'État Français en tient compte et crée le Comité Français des Modèles Réduits qui dote, au passage, 5 300 écoles avec 220 000 boîtes de construction. En 1938, le premier "Congrès National des Aéromodélistes" est organisé et en 1946, la Ligue Française de l'Enseignement crée le "Cercle Laïque d'Aviation Populaire" (CLAP). Dans le même temps, la "Fédération Nationale Aéronautique" (FNA), avec l'Aéro Club de France, créent une Commission Modéliste. Ensuite, l'évolution des différentes activités aériennes fait qu'au milieu des années soixante, chacun des "sports aériens" fonde sa propre fédération : vol moteur (FNA devenue FFAéronautique), vol à voile (FFVL), aéromodélisme (FFAM), montgolfières (FFAérostation), etc.
C'est ainsi que naît, le 16 janvier 1966, la Fédération Française d'AéroModélisme, association Loi 1901 à but non lucratif. En constante progression, la FFAM a franchi le cap des 28000 licenciés en 2012.