Architecte électrique


© DAVRICOURT Consulting
L’architecte électrique est chargé de la conception de l’architecture des systèmes électriques en harmonie avec les composants liés. Il est ainsi garant du bon fonctionnement d’une telle installation, de sa disponibilité mais surtout de sa pérennité.

Missions


• Concevoir les plans d’architecture électrique (câblage, terminaux…)
• Contribuer à la mise en place de l’architecture électrique et à son entretien
• S’assurer de la bonne distribution du système électrique en fonction des besoins de chaque secteur
• Assurer l’évolution de l’installation en fonction des nouvelles exigences et des normes
• Contribuer aux opérations de maintenance et de mise en adéquation des aspects Qualité-Coûts-Délais

Compétences


• Avoir une excellente connaissance des architectures électriques des aéronefs, en milieu aéroportuaire ou des industries aéronautiques
• Avoir une connaissance approfondie des normes et procédés d’agencement de câblage
• Bonnes connaissances dans le domaine de l’électronique
• Excellente capacité analytique
• Sens aigu du travail d’équipe

Formations


Le postulant au poste d’architecte électrique devra présenter un diplôme d’ingénieur ou de Master avec une spécialité en électricité. Il lui sera parfois difficile de décrocher le travail d’emblée sans une expérience minimale de 2 ans.

Salaire


Un architecte électrique peut commencer avec un salaire net de 2 500 euros par mois.

Évolutions de carrière


Après quelques années, l’architecte électrique peut être dédié à un secteur particulier dans un premier temps. Il pourra aussi détenir un poste de chef d’équipe ou de chef de projet. Avec le temps, il peut aussi devenir directeur d’une unité d’ingénierie électrique ou celui d’une unité industrielle.

Autres appellations


• Architecte système électrique