Chef d’atelier


© Ouest France
Le chef d’atelier assure le fonctionnement de l’atelier de production ou la réparation d’un aéronef.

Missions


• Coordonner le processus de production
• Définir les méthodes de travail ainsi que les matières premières et les moyens humains indispensables
• Passer commande auprès des fournisseurs et des sous-traitants
• Optimiser la cadence de production pour atteindre les objectifs en termes de qualité, de coût, de délais et de sécurité
• Procéder aux contrôles et apporter les corrections si nécessaire
• Gérer le planning et les imprévus, notamment les maladies et les absences du personnel, ainsi que les éventuels problèmes d’intrants
• Apporter des conseils pour l’amélioration de la production

Compétences


• Bonne connaissance des outils informatiques et de production
• Aptitude à gérer une équipe et à la motiver
• Capacité à trouver des solutions aux problèmes qui pourraient se produire durant le processus de fabrication
• Aptitude à communiquer avec les collaborateurs, la hiérarchie et les entités internes et externes de l’entreprise
• Capacité à organiser son travail et celui de son équipe
• Capacité à rédiger des comptes-rendus clairs et détaillés ainsi qu’à élaborer des tableaux de suivi de production
• Maîtrise parfaite de la Gestion de la production assistée par ordinateur (GPAO) et de la Fabrication assistée par ordinateur (FAO)

Formation


Pour devenir chef d’atelier, un Bac pro ou un bac technologique est le minimum requis. Les recruteurs se laissent toutefois séduire par un BTS complété par une expérience en gestion du personnel, en management, en sécurité ou en techniques de fabrication.

Salaire


Le chef d’atelier junior peut prétendre à un salaire brut mensuel de 1 700 €.

Évolution de carrière


Au fil des années, il peut devenir responsable de production ou chef de département.

Autres appellations


• Responsable d’atelier
• Gestionnaire d’équipe de production