Ingénieur d'essais vibration


© Photo PPS
Sur l’ensemble du cycle, de l’avant-projet au développement, le métier consiste en la réalisation d'essais vibration sur un avion, pour évaluer la fatigue des équipements et des structures de l'aéronef, pour analyser le bruit et les comportements. Ses études portent également sur les possibilités et le confort de pilotage lorsque l'appareil est soumis à différents types de vibration, de différentes intensités.

Mission


L’ingénieur d’essais vibration va chercher à comprendre les causes de bruit et proposer au BE des solutions de réduction.

Après préparation du matériel et des logiciels, l'ingénieur doit réaliser des analyses modales (modèles de comportement vibratoire) de la structure et des essais vibration, sur pot vibrant pour des pièces, ou à l'aide d'accéléromètres et d'excitateurs sur un avion. Il est ensuite chargé de rédiger le compte-rendu, de vérifier que les résultats correspondent aux attentes des clients et de proposer des améliorations.

Règles d'or


L'ingénieur préparation, réalisation et exploitation d'essais vibration doit réfléchir aux évolutions des moyens d'essais et les suivre. Il doit donc pouvoir s'adapter aux nouvelles technologies.

Conditions de travail


Ce métier s'effectue en général selon des horaires réguliers. Cependant, il demande une grande disponibilité car l'ingénieur peut avoir à effectuer des essais ou des interventions dans de courts délais ou en horaires décalés.

Formation nécessaire


• Diplôme d'ingénieur en vibration ou traitement du signal.
• La maîtrise de l'anglais est recommandée.
• Connaissance des outils d'analyse DataPhysics et LMS (Leuven Measurement Systems) et des logiciels Matlab et Abaqus.

Salaire


A partir de 2500 euros bruts par mois.

Évolution


Il peut évoluer en terme de secteurs d’activités : de l’aéronautique vers l’automobile ou évoluer en terme d’expertise ou de management projet.

Vidéo : Boeing 787-9 : le test de vibrations aéroélastiques





Cette fiche métier d' ingénieur d' essais vibration, a été réalisée en collaboration avec Hélène PHAM, Responsable communication recrutement chez TEUCHOS. www.teuchos.com / Auteur : E. DRAB
Photographie protégée par des droits de propriété intellectuelle détenus par Teuchos & Roumagnac photographe.

Conseils


"L'ingénieur d'essais vibration doit « être passionné par son secteur d’activité, être force de proposition et faire preuve de rigueur et de synthèse. "

Hélène PHAM, Responsable communication recrutement chez TEUCHOS.