Micromécanicien


© journaldujura.ch
Le micromécanicien contribue à la conception ou à la fabrication, mais aussi à l’ajustage et à la maintenance des différents composants mécaniques des avions. Il s’occupe en particulier des pièces de petite dimension, comme celles qui composent les instruments de bord ou les systèmes mécaniques de la structure.

Missions


• Lecture et études du cahier des charges.
• Détermination des matériaux et des solutions envisageables pour la fabrication ou la réparation
• Recherche des meilleurs moyens pour optimiser les performances de l’ensemble à constituer
• Schématisation ou modélisation des parties à fabriquer
• Fabrication et assemblage
• Test et contrôle d’efficacité

Compétences


• Aptitude dans des travaux minutieux et chronophages
• Excellente aptitude au dimensionnement et à comprendre le fonctionnement de différents systèmes mécaniques…
• Bonne connaissance des outils de CAO et de PAO. Maîtrise des équipements d’usinage.
• Excellente aptitude à travailler en équipe, polyvalence et faculté d’adaptation

Formation


Le poste de micromécanicien est accessible avec un CAP et un certificat CQPM, ou avec un bac Pro avec une spécialisation en construction mécanique. Pour le poste de concepteur, il est souvent requis d’avoir un diplôme de bac+2 en conception microtechnique ou un DUT en génie mécanique.

Salaire


Le salaire des micromécaniciens varie du SMIC à 1600 euros selon les formations ou l’expérience.

Évolution de carrière


Après quelques mois ou quelques années, la promotion peut consister en une mutation vers d’autres activités microtechniques. Mais ce technicien peut aussi espérer gérer une équipe de microtechniciens en 5 ou 10 ans. Le concepteur peut très bien viser le poste de chef de projet.

Autres Appellations


• Microtechnicien en aéronautique
• Micromécanicien d’aviation
• Microtechnicien avion