Pointeur-Aléseur


© lejsl
Le pointeur aléseur a pour mission d’usiner des pièces par enlèvement de matières jusqu’à en obtenir une forme ou une dimension définie à l’unité ou en série. Le métier nécessite surtout une maitrise des machines conventionnelles, à commandes numériques ou de centres d’usinages.

Missions


• Monter, régler et paramétrer les outils de coupe et d’usinage
• Démarrer et contrôler la production de pièces : Affûtage, Ajustage, Brochage…
• Intervenir sur des matériaux variés : Métaux, Plastiques, composites, Céramique, minéraux
• Effectuer les maintenances préventives des équipements
• Renseigner les supports qualité et de suivi de production

Compétences


• Lecture de plan
• Utilisation de centre d’usinage, de machine-outil à axes multiples, de logiciels de Fabrication assistée par ordinateur (FAO), de métrologie
• Techniques d’Usinage Grande Vitesse (UGV)
• Utilisation de logiciels de programmation de Commande numérique (CN)

Formation


Le recruteur exige un niveau CAP/BEP à Bac en productique ou un Bac + 2 (BTS, DUT) en productique ou en génie mécanique. Un certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES) peut également être requis, mais doit être assuré par une aptitude médicale qui sera renouvelée fréquemment.

Salaire


En moyenne, un pointeur aléseur débutant touche 2206 euros par mois.

Évolution de carrière


Un pointeur aléseur peut, à long terme, postuler pour un poste dans la conduite d’équipement d’usinage. Il peut également se diriger davantage vers un poste à responsabilité au sein du département recherche et développement dans le secteur industriel.

Autres appellations


Tourneur/Tourneuse.
• Usineur/Usineuse.
• Pointeur en usinage /Pointeuse en usinage.