Technicien avionique


© Daniel Linares / Safran
Dans un secteur aussi pointu que l’aéronautique, le technicien avionique est chargé de la maintenance du matériel électronique des avions qui lui sont confiés. Dans ce cadre, il est amené à identifier les pannes et à procéder aux réparations nécessaires.

Missions


• Identifier les problèmes qui se posent concernant les systèmes avioniques ainsi que l’équipement électronique à bord de l’aéronef
• Proposer des solutions pour mettre un terme aux pannes et remplacer les pièces et les composants défectueux
• Effectuer des tests ainsi que des contre-vérifications des systèmes afin de s’assurer que ceux-ci fonctionnent bien

Compétences


• Parfaite connaissance des systèmes électroniques et électrotechniques à bord des aéronefs, notamment la communication, la navigation, la détection ainsi que les divers instruments de bord qui sont reliés à des ordinateurs
• Capacité à détecter des anomalies et à y apporter des solutions dans des délais très courts
• Capacité à gérer des outils complexes
• Aptitude à évoluer avec la technologie afin de proposer les solutions les plus récentes aux pannes
• Grande capacité d’adaptation
• Aptitude à travailler dans des conditions extrêmes
• Grande discipline et rigueur à toute épreuve
• Maitrise de l’anglais technique

Formation


L’accès au métier de technicien avionique requiert un bac +2 au minimum. Les titulaires d’un BTS en électronique, d’une licence en Hyper fréquence ou d’un DUR GEII intéressent également les recruteurs.

Salaire


À ses débuts dans la profession, le technicien avionique touchera mensuellement entre 1 600 et 1700 € nets.

Évolution de carrière


Quelques années d’expérience permettront au technicien avionique de devenir inspecteur de matériel avionique au sein de l’entreprise dans laquelle il travaille. Il peut également postuler pour le poste d’inspecteur d’assemblage d’aéronefs.

Autres appellations


• Technicien aéronautique spécialiste avionique