Technicien QHSE


© CCMR
Dans le secteur de l’aéronautique, le technicien QHSE contribue à la mise en œuvre de la politique de l’entreprise en matière de sécurité et d’hygiène, tout en assurant la qualité de l’environnement interne. Travaillant en équipe, il assure l’assimilation des principes HSE par tout le personnel.

Missions


• Inspections régulières des zones de travail
• Études des cas ou des risques sécuritaires, d’hygiène et environnementaux sur l’ensemble des sections opérationnelles
• Mise en œuvre du programme QHSE
• Rédaction de rapports d’activités et d’évaluation à l’adresse de la structure dirigeante
• Recherche et suggestion de solutions pérennes

Compétences


• Parfaite connaissance des réglementations et des stratégies en matière de QHSE (réduction de nuisances sonores, ergonomie des machines, qualité de ventilation…)
• Excellente connaissance en équipements et outillages aéronautiques
• Capacité analytique, rédactionnelle et de gestion
• Aptitude pédagogique et mise en œuvre des procédés de secours

Formations


Le métier de technicien QHSE est accessible aux détenteurs d’un BTS ou d’un DUT en Environnement et Sécurité. Un certificat CQPM Coordinateur QSE issu d’une formation continue facilite l’évolution des techniciens subalternes vers ce poste. En outre, en fonction du secteur d’activité, des compétences spécifiques peuvent être exigées au technicien QHSE.

Salaire


Le technicien QHSE qui débute dans sa carrière est rémunéré à raison de 2500 euros bruts en moyenne.

Évolutions de carrière


Le technicien QHSE peut gravir rapidement les échelons pour devenir chef d’équipe. Après 5 ou 10 ans, il peut très bien obtenir le poste d’ingénieur en gestion des risques industriels ou de responsable HSE.

Autres appellations


• Consultant QHSE
• Chargé HSE