Avec son 79e lancement consécutif réussi, Ariane 5 bat son propre record d'emport

Airbus Safran Launchers

02/06/2017 | 807 mots | AEROCONTACT | ESPACE
Avec son 79e lancement consécutif réussi, Ariane 5 bat son propre record d'emport © Airbus Safran Launchers

  • Pour son troisième tir de l’année, Ariane 5 vient de battre son propre record de performance commerciale en emportant plus 10,8 tonnes en orbite de transfert géostationnaire
  • Deux tirs réussis d’Ariane 5 en moins d’un mois
  • 4 autres lancements d’Ariane 5 sont prévus en 2017

Pour son troisième lancement de l’année 2017, Ariane 5 a réussi sa mission pour la 79e fois de suite, en plaçant deux satellites de télécommunications en orbite de transfert géostationnaire (GTO), depuis le port spatial européen de Kourou (Guyane française).

La performance au lancement de cette Ariane 5 ECA était de 9969 kg de masse nette pour les satellites, soit 10 865 kg de masse brute (en incluant  les ACU -Adaptateurs de Charge Utile, le SYLDA -SYstème de Lancement Double Ariane- et le LVA 3936 -Launch Vehicle Adaptor-), battant ainsi de 130 kg le record de 10 735 kg de masse brute en orbite géostationnaire établi en août 2016.

« Non seulement les équipes d’Airbus Safran Launchers et d’Arianespace ont assuré deux tirs d’Ariane 5 en moins d’un mois, ce qui représente une prouesse en terme d’organisation et de performance, mais en plus, Ariane 5 ECA a battu son propre record de charge utile commerciale en plaçant plus de 10,8 tonnes en orbite géostationnaire. » a déclaré Alain Charmeau, CEO d’Airbus Safran Launchers. « Ces réussites confirment l’engagement de nos équipes à adapter et améliorer en permanence les performances d’Ariane 5 tout en préparant dans les meilleures conditions, les futures performances et cadences d’Ariane 6. Je tiens à exprimer ma reconnaissance à nos équipes pour leur talent et leur fiabilité et remercier l’Agence spatiale européenne et le CNES pour leur confiance et soutien toujours renouvelés. »
 
Airbus Safran Launchers, qui prendra le nom d’ArianeGroup le 1er juillet prochain,  a atteint sa forme définitive le 1er juillet 2016. Le 31 décembre 2016, le groupe est devenu actionnaire majoritaire à 74% d’Arianespace. Cette nouvelle gouvernance rend possible une approche globale des besoins du marché, depuis la conception et la fabrication du lanceur jusqu’à sa commercialisation, renforçant ainsi l’efficacité industrielle et la flexibilité opérationnelle, au service des clients d’Arianespace.
 
Fer de lance du savoir-faire européen, le lanceur Ariane 5 est l’un des plus vastes et ambitieux programmes spatiaux dans le monde. Il a démontré une fois de plus sa flexibilité qui lui permet de transporter indifféremment des charges utiles lourdes en orbite basse, plusieurs satellites en orbite moyenne ou comme aujourd’hui un ou deux satellites sur une orbite de transfert géostationnaire, en optimisant leur durée de vie opérationnelle.
Maître d’œuvre des lanceurs Ariane 5, Airbus Safran Launchers est également le maître d’œuvre industriel du futur lanceur européen Ariane 6, dont le premier vol est prévu en 2020, et qui remplacera Ariane 5 vers 2023.
 
Airbus Safran Launchers coordonne ainsi un réseau industriel regroupant plus de 600 sociétés dans 13 pays européens (dont 350 Petites et Moyennes Entreprises) et pilote l’intégralité de la chaîne industrielle, de la gestion des évolutions de performances du lanceur à son réglage final par la fourniture du logiciel de vol de la mission en passant par la maîtrise de sa production et désormais, sa commercialisation via Arianespace. Cette chaîne inclut les équipements et structures, la fabrication des moteurs, l’intégration des différents étages, puis l’intégration du lanceur en Guyane.
 
Les chiffres du vol Ariane 237 :

  • 93e lancement d’Ariane 5
  • 62e lanceur Ariane 5 ECA
  • 16e lancement d’une Ariane 5 sous maîtrise d’œuvre Airbus Safran Launchers
  • 67e succès consécutif d’un lanceur équipé du moteur Vulcain® 2 et des étages propulsifs EAP (étages à poudre)
  • 135e succès consécutif d’un lanceur équipé du moteur HM7B.

Pour rappel : Airbus Safran Launchers va prendre le nom d’ArianeGroup le 1er juillet prochain, une fois le  changement de dénomination sociale effectif. 

> En savoir plus sur Airbus Safran Launchers


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Thales Alenia space sélectionné par l'agence spatiale Européenne pour le projet Copernicus
16/07/2020 | AEROCONTACT | ESPACE

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a été sélectionnée par l'Agence spatiale e...


Airbus remporte un contrat de l'ESA pour la construction du troisième module de service européen pour le vaisseau spatial Orion de la NASA
27/05/2020 | AEROCONTACT | ESPACE

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé un contrat avec Airbus pour la construction du troisième module de service européen (ESM) po...


Le projet Promise mené par Thales Alenia Space permettra la création de satellites 100% Européens.
27/05/2020 | AEROCONTACT | ESPACE

- Thales Alenia Space en Espagne dirige un consortium dans le cadre du programme Horizon 2020 de la Commission européenne- Le Projet PROMISE vise à am&ea...

Lire aussi :


03/09/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

La fusée Vega, premier "charter" de l'espace pour les Européens, reporté maintes fois en raison de la météo, a réussi sa mission dans la nuit de mercredi à jeudi en plaçant sur orbi...


01/09/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

Le tir de la fusée Vega, premier "charter" de l'espace pour les Européens, prévu ce mardi soir de Guyane française, a de nouveau été reporté en raison du passage d'un typhon au-d...


14/08/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

Et encore un report: le lancement de la fusée Ariane 5 depuis Kourou, en Guyane française, avec à son bord trois satellites pour les opérateurs Intelsat et B-SAT, a été une nou...