DCI diversifie sa formation en matière de guerre électronique

DCI

25/10/2017 | 604 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
DCI diversifie sa formation en matière de guerre électronique © DCI

Défense Conseil International (DCI), l’opérateur de référence du ministère des Armées pour le transfert du savoir-faire militaire français à l’international, diversifie son offre en guerre électronique en développant une formation destinée à renforcer la protection des hélicoptères et, plus largement, des plateformes lentes (transport tactique, etc.).

Première formation de guerre électronique à destination de pays européens

Pour la première fois dispensée à un groupe d’officiers issus d’armées européennes – belge et autrichienne, cette formation a été développée en entente directe avec les Etats-majors pour répondre à leurs besoins spécifiques. Jean-Michel Palagos, Président-Directeur général de DCI, souligne : « L’évolution rapide des menaces, des matériels et des technologies liés à la guerre électronique, exige une actualisation permanente des connaissances. Nous sommes très fiers d’avoir développé cette formation en guerre électronique, domaine d’excellence des armées françaises, pour des pays partenaires comme l’Autriche et la Belgique. »

La semaine de formation permet ainsi de renforcer les connaissances sur les menaces existantes, leur détection et d’identifier les réponses appropriées, via les systèmes de protection dans les domaines de l’acoustique, de l’infrarouge et de l’électromagnétique. L’utilisation de didacticiels dédiés (IRES1 et MAP2) illustrent les missions à caractère opérationnel dans un contexte de guerre électronique.

Une montée en compétence sur la détection des menaces vis à vis des plateformes lentes

La spécificité de cette formation réside non seulement dans son haut niveau d’expertise mais aussi dans sa nouveauté. En effet, pour la concevoir, DCI a réuni de nombreux experts issus du milieu de la défense, de l’industrie et de la recherche. Ils couvrent ainsi les tendances technologiques actuellement à l’étude pour la prise en compte des menaces difficiles à détecter comme, par exemple, les équipements de petit calibre contre les hélicoptères en zone urbaine.

Cette nouvelle formation permet une montée en compétence des experts en guerre électronique de DCI qui étendent leur périmètre au domaine des hélicoptères de combat et des avions de transport tactique. Ce secteur connait une importante progression en raison de la forte exposition de ces plateformes.

***

Notes aux rédactions :

1- IRES : Infrared engagement simulator ; Le didacticiel IRES a pour but la simulation et la visualisation d’une confrontation entre un aéronef et un missile de type MANPAD équipé d’un auto-directeur Infra-Rouge (IR) ;

2- MAP : Mission active preparation : Plus orienté vers la préparation des missions de guerre électronique, le logiciel MAP permet une mise en application des principes théoriques abordés (recueil des signaux électromagnétiques, identification des menaces, actions de contre-mesures, analyse des résultats)

> Les offres d'emploi de DCI


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Un jeune Ancien de l'IPSA obtient un prix pour sa thèse en aérodynamique
22/02/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Après l’obtention de leur titre d’ingénieur, certains IPSAliens font le choix de se diriger vers la recherche pour approfondir...


Hanvol sécurise les parcours vers l'emploi
17/02/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

En 2021, l’association Hanvol privilégie la sécurisation de ses parcours vers l’emploi« En ces temps de crise, nos entreprises aé...


Jean-Luc Givone nommé Directeur Financier d'Expleo
12/02/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Le conseil de surveillance d’Expleo annonce la nomination de Jean-Luc Givone en tant que nouveau Directeur Financier et membre du directoire du Groupe, &agr...

Lire aussi :


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...


La FFPLUM rappelle les pièges potentiels du dernier virage
02/08/2019 | AEROBUZZ | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Dans ce troisième et dernier épisode des tutos formation de la saison 2019, la Fédération Française d’ULM (FFPLUM) pointe le doigt sur une phase délicate de l’approc...