Le métier de Technicien Réparation chez Thales

La Rédaction
11/01/2018 | 708 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Le métier de Technicien Réparation chez Thales © Thales

En ce début d’année, nous avons décidé de vous présenter des métiers du secteur aéronautique à travers le témoignage de professionnels en poste.

Cette semaine, focus sur le métier de Technicien réparation chez Thales, à travers les témoignages de deux professionnels : Christian, technicien réparation en électronique et Vincent, technicien expert avionique.

Le quotidien d’un Technicien réparation chez Thales

Comme son nom l’indique, le Technicien réparation est en charge d’assurer la maintenance et la réparation de pièces endommagées sur un avion. « Mon métier consiste à prendre en charge un matériel en panne, rechercher la panne et le remettre en état fonctionnement, en accord avec les réglementations. » déclare Vincent.

« Ma mission principale consiste à assurer la réparation des équipements qui me sont confiés, en tenant compte des délais clients et coûts de réparation », ajoute Christian.

Le technicien réparation doit savoir s’adapter afin de réparer divers équipements aéronautiques. « On répare tout type de matériel monté dans les avions, que ce soit dans le cockpit, dans la soute, autour des ailes. Nous avons aussi tout ce qui est monté dans les hélicoptères, civils ou militaires » précise Vincent.

Vincent a également un rôle important pour les jeunes qui souhaiteraient devenir technicien de réparation. « En tant que formateur, je dois former des jeunes en bac pro ou BTS par alternance pour les monter en compétence en électronique et pour les aider à avoir leur diplôme. »

Travailler chez Thales

Quand il s’agit de présenter les aspects positifs de leur métier, les deux techniciens sont sur la même longueur d’onde, l’environnement et l’entreprise sont deux éléments très importants. « Ce qui me plait dans mon métier, c’est l’autonomie. Je suis responsable, donc Thales me fait confiance » déclare Christian.

« Ce qui me plait chez Thales c’est de travailler au sein d’un grand groupe. Il y a aussi énormément d’innovation. Tout cela nous permet de nous remettre en question en permanence dans notre quotidien et d’avoir un parcours évolutif. Ce qui me plait aussi c’est la proximité des produits, on est auprès des avions, ça rend notre métier important et intéressant » ajoute Vincent.

Comment devenir Technicien réparation chez Thales ?

« J’ai fait un bac STI électronique, ensuite j’ai fait un BTS électronique, j’ai commencé par de l’Intérim ici, chez Thales et ensuite, cela a débouché sur un CDI. » confie Christian.

« J’ai eu la chance de faire plusieurs postes au sein d’équipes diverses, j’ai pu travailler sur des produits d’anciennes et nouvelles générations, de micromécanique à microélectronique et tout cela me sert dans le quotidien aujourd’hui pour être un bon technicien. » précise Vincent.

 Les évolutions possibles

La mobilité interne est une des forces du groupe Thales, comme en témoigne Christian. « Chez Thales, nous avons la mobilité au sein du site et également inter-sites, en France et à l’étranger. On peut également évoluer en tant que manager au sein d’une unité de réparation. »

> Toutes les opportunités chez Thales


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


« Manpower a développé des parcours de formation adaptés aux candidats et aux besoins des entreprises »
19/07/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Un entretien avec Sylvie Vanson, Responsable grands comptes aéronautique chez Manpower.Comment se porte le marché de l’aéronautique act...


Journée Portes ouvertes des campus de l'ENAC et de l'ISAE-SUPAERO
18/07/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Stop aux idées reçues : entrez dans la science ! Dans le cadre de la Fête de la Science, l'ENAC et l'ISAE-SUPAERO ouvriront leurs campus au...


Le CFA des Métiers de l'Aérien propose ses derniers contrats d'apprentissage pour septembre
17/07/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Le CFA des Métiers de l’Aérien recherche encore des apprenti(e)s agents d’escale et mécaniciens-avion pour la rentrée de septem...

Lire aussi :


Farnborough 2018 : Thales fait un pas de plus vers l'avion autonome
18/07/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Alors que le cockpit Avionics 2020 devrait devenir opérationnel sur un hélicoptère au cours des deux prochaines années, Thales prépare déjà l'étape suivante. Et c'est en toute discr...


12/06/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | DÉFENSE

Dassault Aviation a signé ce 12 juin un protocole d'entente avec Thales Belgium pour l'implantation d'un centre d'excellence dédié à la cybersécurité en Belgique. Cet accord ...


06/06/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Thales table sur une croissance organique comprise entre 3% et 5% en moyenne par an d'ici à 2021 et une progression de sa marge opérationnelle, sans compter l'acquisition...