Des entreprises très optimistes en peine de candidats !

Alice Picard
26/01/2018 | 790 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Des entreprises très optimistes en peine de candidats ! © Jonathan Périquet, Responsable Business Unit Aéronautique, Défense et Spatial chez Expectra

Un entretien avec Jonathan Périquet, Responsable Business Unit Aéronautique, Défense et Spatial chez Expectra.

Vous êtes une agence d’emploi spécialisée dans les industries aéronautiques, spatiales et de la défense. Quelles sont les attentes de vos clients ?

Nous avons renforcé nos équipes et créé en septembre 2017 une division exclusivement dédiée aux secteurs aéronautique, spatial et de la défense afin de répondre à la forte demande du marché de l’emploi.

Nos clients tels qu’Airbus ou Thalès, et leurs sous-traitants, ont des volumes de recrutement par intérim très importants et nous sommes en charge de leur trouver une partie de leurs employés « White collar». Nous recrutons des cadres et agents de maîtrise d’un niveau bac+2 à bac+5, en mission en intérim ou en CDD, et même CDI !

Les demandes d’embauches en CDI étant de plus en plus fréquentes de la part de nos clients, nous avons décidé de lancer également en septembre 2017 Expectra Search afin de faire la chasse aux hauts potentiels et aux profils à forte valeur ajoutée.  Il s’agit d’un cabinet de recrutement qui fonctionne par approche directe.

Quelles sont les spécialités que vous recherchez en région toulousaine ?

Le marché est très en tension dans la région et nous avons du mal à trouver des profils spécialisés en Achat, Supply chain et Contrôle process qualité.  Dans le secteur spatial, nous manquons d’ingénieurs dotés d’une spécialisation en électronique analogique et numérique ou en électronique de puissance.

Nous faisons beaucoup de sourcing via les jobboards ou les réseaux sociaux et les salons professionnels. La cooptation entre pairs fonctionne bien également. Nous nous investissons par ailleurs auprès des écoles d’ingénieurs, notamment en participant aux jurys de sélection des élèves ou de délivrance des diplômes.

Comment voyez-vous l’évolution de l’emploi dans les prochaines années dans ces secteurs d’activité ?

Nous constatons une accélération des demandes d’offres d’emploi depuis près de 3 ans. Après une phase d’euphorie sur les études des avions A400M, A380 et A350, les entreprises sont passées dans une phase de production. Elles ont par conséquent moins besoin d’ingénieurs d’études mais davantage recours à des ingénieurs avec une spécialisation en supply chain ou en contrôle qualité afin d’assurer la production. En 2017, le groupe Airbus a battu ses records en termes de livraison d’avions !

Les signaux sont dans l’ensemble très positifs. Cependant, les industriels sont confrontés à une très forte pénurie de candidats. Nous devons les chasser hors de la région toulousaine en offrant des parcours de carrière plus mobiles ou en essayant de séduire des cadres en provenance d’autres secteurs d’activité. Nous les accompagnons en leur proposant des parcours de formation et en aidant le conjoint ou la conjointe à trouver un emploi dans la région. Les demandes sont la plupart du temps urgentes et il nous faut satisfaire rapidement les demandes des clients.

Les process de recrutement ne doivent pas dépasser 15 jours, voire un mois grand maximum, au risque de voir s’envoler les candidats. Il faut être réactifs par rapport aux questions de ces derniers et les renseigner sur les postes ou les missions car ils peuvent avoir en même temps 4 ou 5 opportunités d’embauche en CDI !

D’ailleurs, beaucoup de missions en intérim se transforment en CDI car les entreprises cherchent à fidéliser les talents en leur offrant des perspectives de carrière à court et moyen terme. On peut dire que la confiance en l’économie revient !

Propos recueillis par Alice Picard

> Toutes les opportunités chez Expectra


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran
09/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran à compter du 1er août 2020.Elle remplace Alex Fain, qui fait valoir...


Sadika Moussaoui devient Directrice des Ressources Humaines d’ATR
08/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Sadika Moussaoui, 46 ans, a été nommée Directrice des Ressources Humaines d’ATR à compter du 1er juillet 2020. En charge de la s...


L'ESTACA franchit un nouveau cap dans la formation à l'entrepreneuriat
30/06/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

L'ESTACA présente son programme « Destination Entrepreneur » visant à accompagner les élèves ingénieurs da...

Lire aussi :


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...


L'EPNER doit « maintenir un haut degré de compétences »
06/09/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Depuis 1946, l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) forme les futurs pilotes et ingénieurs dédiés aux essais en vol des aéronefs, aussi bien civils que mi...