Simra valorise la mobilité professionnelle et géographique de ses salariés

Chloé Goudenhooft
29/03/2018 | 821 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Simra valorise la mobilité professionnelle et géographique de ses salariés © Gaspard Matheron, DRH de Simra (filiale de Segula Technologies)

Entretien avec Gaspard Matheron, DRH de Simra (filiale de Segula Technologies).

Quelle est l'activité de Simra ?

Filiale du Groupe d’ingénierie Segula Technologies, Simra est un partenaire clé du secteur aéronautique et spatial. Il est le seul ingénieriste à intervenir sur l’ensemble du cycle de vie Aéronautique, des études à la conception, jusqu’à la production de pièces élémentaires (aérostructures), la fabrication d’outillages et moyens de production, ainsi que la maintenance.

Simra emploie 1 400 personnes, dont plus de 1 000 salariés en France.

Quels sont vos besoins en recrutement ?

Nous recrutons plus de 200 personnes à travers le monde : en particulier en France, sur tous les bassins d'emploi de l’Aéronautique (Ouest autour de Saint-Nazaire, Sud-Ouest à Toulouse et Bordeaux, Sud-Est à Marignane-Vitrolles, Île-de-France auprès des équipementiers, Picardie et Nord également). 

Nous sommes aussi implantés au Maroc et en Roumanie, où nous possédons des sites de production.

Enfin, nous ouvrons actuellement un nouveau site en Inde, pour lequel nous allons recruter des profils.

Quels types de profils recherchez-vous ?

En raison de notre présence sur l’ensemble du cycle de vie aéronautique, nous recrutons une large palette de profils: les postes à pourvoir sont des postes d’ingénieurs d’étude, des postes d’experts fonctionnels (achats, ADV, supply chain, préparateurs méthode), ainsi que des postes de techniciens (cols blancs) et compagnons (cols bleus).

Pour ces derniers par exemple, nous recherchons des préparateurs méthodes, des professionnels dans le support à la production, des usineurs, des chaudronniers, des ajusteurs monteurs et des mécaniciens de maintenance aéronautique.

Sur quels genres de compétences faites-vous face à une tension du marché ?

Sur un marché du travail concurrentiel dans l’Aéronautique, Simra sait se démarquer par sa flexibilité, sa réactivité, et la richesse des missions proposées. Les compétences que nous recherchons particulièrement sont, pour l’Ingénierie, des experts en conception mécanique, en conception et modélisation électrique, ainsi qu’en simulation physique (calculs de structures, d’écoulements, etc.).

Par ailleurs, nous répondons à une demande croissante de nos clients pour des compétences d’ajusteurs monteurs.

Quelles actions avez-vous lancées pour pallier ces difficultés de recrutement ?

Tout d’abord, nous avons mis en place des écoles de formations internes sur différents sites industriels. L'une existe déjà en Picardie, et l'autre est en cours de déploiement à Vitrolles auprès d'Airbus Hélicoptère. Elles formeront des ajusteurs monteurs et sur des procédés spéciaux d'assemblage. Ainsi, l’atout de Simra est aussi de savoir spécialiser des experts afin qu’ils maîtrisent rapidement les projets de nos clients. Ensuite, la diversité de notre offre et l’appui sur des technologies issues de l’expérience du groupe nous permettent de mettre en avant des projets dans lesquels les candidats viendront s’épanouir et développer leur carrière. À titre d’exemple des défis technique relevés par notre recherche et innovation, on peut citer la fabrication additive (Impression 3D) de  systèmes complexes avec la re-conception d’un réservoir d’hélium pressurisé de lanceur spatial dans l’objectif de l’alléger et de minimiser l’encombrement.

Enfin, notre capacité à faire évoluer nos collaborateurs est un atout indéniable : à titre d’exemple, l’un de nos anciens opérateurs a pu suivre un parcours managérial complet en interne pour intégrer un poste de Direction, où il est responsable de l’ensemble du fonctionnement d'un projet.

Nous proposons aussi des opportunités de mobilité géographique : à titre d’exemple, un collaborateur peut démarrer sa carrière dans un bassin d'emploi en Picardie, puis évoluer près de Nantes, Saint-Nazaire et se diriger ensuite sur la région de Vitrolles, Marignane. Notre développement à l’international nous permet aujourd’hui d’offrir des opportunités à certains experts et managers.

Propos recueillis par Chloé Goudenhooft

> Segula recrute !


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Air France ouvre une nouvelle campagne de recrutement de pilotes cadets
15/10/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

- Une filière accessible sans expérience de pilotage et financée à 100% par Air France- Près de 200 cadets déjà en cou...


Louis LE PORTZ, élu Président de 3AF le 18 septembre 2019 Succède à Michel SCHELLER, nommé Président d’Honneur.
10/10/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Le 18 septembre 2019, dans les locaux de l’Aéroclub de France, se tenait l’Assemblée Générale Annuelle de 3AF, l’Associat...


Nouvel Account Manager  chez Cathay Pacific France
10/10/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Aurélien Nouchi a rejoint Cathay Pacific France depuis le début du mois au poste de Account Manager.Diplômé de l’ISC Paris e...

Lire aussi :


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...


L'EPNER doit « maintenir un haut degré de compétences »
06/09/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Depuis 1946, l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) forme les futurs pilotes et ingénieurs dédiés aux essais en vol des aéronefs, aussi bien civils que mi...