Time To Fly : « Plus qu'un profil prédéfini, nous recherchons la complémentarité des compétences »

Pascale Kroll
12/04/2018 | 1008 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Time To Fly : « Plus qu'un profil prédéfini, nous recherchons la complémentarité des compétences » © Julie Audouit, Responsable du Pôle Opérations chez Time To Fly

Un entretien de Julie AudouitResponsable du Pôle Opérations chez Time To Fly. 

Time To Fly est une entreprise de conseil, pouvez-vous détailler l’activité de l’entreprise ?

Créé en 2009, Time To Fly est spécialisée dans le conseil réglementaire et conformité pour les acteurs de l’aéronautique. Nous accompagnons également nos clients à l’obtention de différents agréments. Nous avons débuté l’activité par le conseil en gestion de navigabilité, puis nous nous sommes rapidement développés avec l’ouverture d’un pôle opérations aériennes et plus récemment un pôle aéroports. Nous sommes actuellement 20 collaborateurs basés sur l’aéroport du Bourget.

 Vous êtes responsable de pôle opérations, en quoi consiste votre mission ?

Nous sommes une équipe de 5 personnes sur le pôle. Nous conseillons les compagnies aériennes, les opérateurs privés, ainsi que les opérateurs de travail aérien (photos aériennes, relais télé…). Nous les accompagnons pour se mettre en conformité notamment sur les règlements de l’EASA et nous leur apportons un support dans leur exploitation au quotidien.

Quels sont vos défis RH pour cette année ?

Nous gagnons en notoriété et les règlementations sur le secteur sont de plus en plus complexes. Nous avons doublé nos effectifs l’année passée, et nous poursuivons le développement de nos équipes. Dans ce contexte, nous avons des besoins pas toujours faciles à prévoir. Une structure à taille humaine comme la nôtre manque de visibilité.

Nous sommes sur un domaine restreint du secteur de l’aéronautique, nous recherchons des profils qui connaissent le secteur d’activité. Cependant, les profils aussi bien débutants qu’expérimentés sont parfois moins séduits par les petites structures, préférant les compagnies aériennes ou les grandes sociétés aéronautiques.

Avez-vous des postes à pourvoir actuellement ?

Nous avons 3 postes ouverts actuellement. Pour le pôle aéroport, nous recherchons un consultant avec un profil ingénieur aéronautique. Pour le pôle opérations aériennes, nous recrutons un ingénieur bureau d’études. Enfin, pour le pôle navigabilité, nous avons besoin d’un agent de navigabilité.

Quels profils privilégiez-vous et quels sont vos leviers pour les trouver ?

Nous recherchons des profils allant de de bac+2/3 à bac+5. Chez Time To Fly, les profils sont très variés, nous n’avons pas vraiment de profil type. Nous recherchons avant tout un état d’esprit ! Des profils dynamiques, impliqués, qui ont envie d’apprendre et ayant une expérience ou une qualification dans le milieu de l’aéronautique. Nous nous concentrons sur la complémentarité des compétences.

Nos leviers sont plutôt classiques. Nous diffusons nos offres sur des jobboards comme Aérocontact. Nous utilisons Linkedin, mais aussi les cabinets de recrutement spécialisés dans l’aéronautique. Nous misons également sur le réseau d’école comme l’ENAC ou l’IFURTA.

Quels sont vos moyens pour faire concorder les profils à vos besoins spécifiques ?

Chez Time To Fly, nous n’avons pas de service RH. Il appartient à chaque responsable de pôle de gérer son recrutement. D’ailleurs, notre priorité n’est pas vraiment de faire concorder une fiche de poste avec un profil. Nous construisons des offres de poste, mais nous restons plutôt modulables selon les profils, l’expérience, le parcours et surtout l’envie. Il nous arrive fréquemment d’élargir une fiche de poste quand nous rencontrons un profil ayant des compétences nouvelles et complémentaires à celles de l’équipe en place.

Quels sont les atouts de Time To Fly pour attirez-vous les meilleurs profils ?

Nous voulons développer le recrutement de stagiaires en fin d’études. Nous misons également sur les partenariats avec les écoles type ENAC. Nous rencontrons les promotions sortantes lors des journées portes ouvertes. Pour nous, ce sont des occasions de mettre en avant les perspectives de développement de notre entreprise et de valoriser la place que chacun peut prendre dans un contexte de fortes perspectives de croissance. 

Notre structure est particulièrement dynamique et agile. Notre challenge est d’anticiper et de s’adapter sans cesse aux évolutions du cadre réglementaire afin de proposer les solutions les plus adaptées à nos clients.

Selon vous, le secteur du conseil dans l’aéronautique va-t-il continuer à se développer dans les prochaines années ?

La réglementation est en constante évolution avec des règlements qui sont toujours plus complexes. Les différents secteurs de l’aviation feront de plus en plus appel à des experts dans le domaine afin de les accompagner. Le conseil en conformité dans l’aéronautique a de beaux jours devant lui.

Propos recueillis par Pascale Kroll

> En savoir plus sur Time To Fly


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


TUI FRANCE s'associe avec Horizons Academy pour la formation et le recrutement de ses mandataires
20/09/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

TUI France a pour projet de développer des futures agences mandataires  au sein du territoire Français. Plusieurs départements sont cibl&eacu...


Sean Healy est nommé Regional Chief Operating Officer de FedEx Express Europe
20/09/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

 FedEx Express (FedEx), filiale de FedEx Corp. (NYSE: FDX) et acteur majeur du transport express international, annonce la nomination de Sean Healy au poste ...


Farid Zizi prend la direction de DSNA Services
20/09/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Nommé par le Conseil d’administration de DSNA Services, Farid Zizi a pris la direction de DSNA Services le 1er Aout – Ancien Directeur des Etudes et...

Lire aussi :


L'EPNER doit « maintenir un haut degré de compétences »
06/09/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Depuis 1946, l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) forme les futurs pilotes et ingénieurs dédiés aux essais en vol des aéronefs, aussi bien civils que mi...


26/07/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

La nouvelle Direction de la maintenance aéronautique devrait procéder à des recrutements d'ingénieurs civils, pour renforcer ses effectifs, ceux-ci étant, à l'heure actuelle, majo...


22/05/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Les images chocs du DRH d'Air France, chemise arrachée par des manifestants, avaient eu un retentissement mondial. Rejugés en mars dans cette affaire, douze salariés et ex-...