Thales poursuit sa vague de recrutements en 2018

Thales

29/05/2018 | 498 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Thales poursuit sa vague de recrutements en 2018

Thales investit dans son futur en assurant 5 000 recrutements dans le monde en 2018, dont 2 000 en France. En 2016 et 2017, Thales a recruté 11 000 personnes dont 70% d’ingénieurs et cadres. C’est la poursuite de la croissance rentable qui permet au Groupe de maintenir son niveau soutenu de recrutements depuis 2016.
  

  • Thales prévoit de recruter 5 000 personnes dans le monde dont 2 000 en France
  • Thales cherche de nouveaux talents dans l’intelligence artificielle et la cybersécurité
  • Le classement du Figaro & Cadremploi attribue à Thales la 1ère place du podium des entreprises préférées des étudiants et jeunes diplomés en école d’ingénieurs

 
Thales cherche à attirer de nouveaux talents passionnés par les hautes technologies en leur offrant non seulement la possibilité de travailler sur des programmes innovants dans les secteurs porteurs de Thales – aérospatial, transport, défense et sécurité - mais également de leur proposer de réelles évolutions de carrières dans un contexte multiculturel. Dans le cadre de la démarche globale de diversité et d’inclusion, le Groupe est à la recherche de profils très variés partout dans le monde, tant en termes de nationalité, que de formation initiale ou de parcours professionnel. Thales cherche également à féminiser ses équipes en recrutant 40% de femmes dans le monde.

Thales recrute principalement des ingénieurs et cadres dans les domaines de la R&D (logiciel, matériel et ingénierie système), mais aussi de l’industrie, du service client et du management d’offres et de propositions. Dans le domaine de la recherche, Thales est en train de renforcer ses équipes en Intelligence Artificielle. Fortes de 150 personnes, Thales recrute une trentaine de spécialistes juniors et experts de l’IA, prioritairement en France et au Canada. Avec le nombre grandissant de cyberattaques, Thales développe également ses activités de cybersécurité et cherche à recruter 400 spécialistes cyber dans le monde, dont 200 en France.
 
Selon les différents classements des entreprises préférées des salariés et des jeunes diplomés - Universum, Capital, Glassdoor, Linkedin - Thales est une entreprise jugée très attractive et cela s’améliore encore pour 2018 ! Le tout dernier classement établi par Le Figaro & Cadremploi vient d’attribuer à Thales, la troisième place du podium au classement général, après Google et Airbus et la première position pour le classement des étudiants et jeunes diplômes en école d’Ingénieurs.

> Thales recrute !


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran
09/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran à compter du 1er août 2020.Elle remplace Alex Fain, qui fait valoir...


Sadika Moussaoui devient Directrice des Ressources Humaines d’ATR
08/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Sadika Moussaoui, 46 ans, a été nommée Directrice des Ressources Humaines d’ATR à compter du 1er juillet 2020. En charge de la s...


L'ESTACA franchit un nouveau cap dans la formation à l'entrepreneuriat
30/06/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

L'ESTACA présente son programme « Destination Entrepreneur » visant à accompagner les élèves ingénieurs da...

Lire aussi :


24/06/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

Thales Alenia Space fournira les deux premiers éléments de la future station spatiale privée développée par la société américaine Axiom Space, a annoncé mercredi la société commune e...


19/06/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

« Le plan de relance gouvernemental est pour nous un accélérateur »: Les ingénieurs du site de Thales Avionics à Toulouse ont retrouvé le sourire. En cette mi-juin, sur le ...


L'Etat annonce un soutien de 15 milliards d'euros à la filière aéronautique
09/06/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

L'Etat a désormais « décrété l'état d'urgence pour l'industrie aéronautique ». Constatant les vacillements d'un secteur qui jusqu'à présent « ne connaissait pas la crise », le gouve...