Le CampusFab, l’école de l’industrie du futur, annonce l’entrée de Dassault Systèmes dans le consortium et le lancement de sa première formation

CampusFab

12/06/2018 | 991 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Le CampusFab, l’école de l’industrie du futur, annonce l’entrée de Dassault Systèmes dans le consortium et le lancement de sa première formation

Le projet de plateforme de formation à l'Usine du futur sur le site de Bondoufle (91) dévoile son nouveau nom CampusFab, anciennement « Plateforme de formation à la mécanique industrielle de demain » et annonce l'entrée de Dassault Systèmes dans ce projet. Le lancement de sa première formation dédiée à la culture numérique et aux pratiques collaboratives a eu lieu dans les ateliers de l'AFORP de Drancy les 4 et 5 juin derniers, le site officiel en cours de construction ouvrira ses portes en 2019.

Cette formation a été l'occasion pour les opérateurs, les agents de maîtrise et les techniciens qui y ont participé de comprendre les impacts de la transformation numérique sur leur organisation et leur activité. Celle-ci a été co-animée par l'AFORP et la société Simplon.co.

Le consortium à l'origine du projet CampusFab

La création du CampusFab résulte d'un triple constat : d'une part les entreprises industrielles font face à un manque structurel de candidats, d'autre part la filière est insuffisamment attractive, et enfin, la digitalisation progressive de l'industrie fait évoluer les métiers et nécessite l'acquisition de nouvelles compétences. Il est essentiel d'accélérer le transfert des nouvelles technologies dans l'enseignement mais également de faire monter en compétences les acteurs de l'industrie.

Au pilotage du projet, un consortium composé d'industriels (Safran, Fives Maintenance, le GIFAS, le GIM, Dassault Systèmes et la CCI de l'Essonne), de centres de formation (l'Aforp, l'Afpa, la Faculté des Métiers de l'Essonne), du pôle de compétitivité ASTech Paris Region et de The Adecco Group. Ce projet est soutenu financièrement par l'État dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir, le Conseil Régional d'Île-de-France, la Préfecture de l'Essonne et la communauté d'agglomération Grand Paris Sud.

Dassault Systèmes met à disposition des étudiants sa plateforme pour l'industrie, la 3DEXPERIENCE Platform, elle est unique car elle permet de gérer et d'inventer en même temps. La plateforme 3DEXPERIENCE supporte la continuité numérique en tant que plateforme basée sur le flux de données et la capacité à capitaliser. Elle est « data-driven » et « model-based ». Elle intègre, depuis un point d'entrée unique, toutes les applications, fonctionnalités et logiciels du portefeuille de Dassault Systèmes, ainsi que ceux provenant de tiers. Chaque utilisateur accède aux applications et aux données correspondant aux prérogatives de son (ou de ses) métier(s) ou rôle(s).

Pour Valérie Ferret, VP Learning Experience chez Dassault Systèmes : « la renaissance de l'industrie requiert de nouvelles compétences et de nouvelles façons d'apprendre tout au long de la vie. CampusFab, l'école de l'industrie du futur, qui réunit acteurs de la formation initiale, de la formation continue et des industriels, permet d'inventer ensemble de nouveaux modèles d'apprentissage et de formation qui pourront être déployés ensuite à l'échelle nationale ».

Le CampusFab

Cette école de l'industrie du futur, encore en cours de construction à Bondoufle qui ouvrira ses portes en 2019, mettra à disposition des apprentis, des étudiants, des stagiaires et des formateurs les moyens industriels et numériques typiques d'une « Usine du futur », ayant pour objectifs d'accompagner la transformation de l'industrie en France et d'assurer la compétitivité du secteur. Elle permettra notamment de satisfaire les besoins des entreprises industrielles dans le recrutement de techniciens et d'opérateurs formés aux nouveaux processus de production.

Ce pôle d'excellence comprendra une salle « digitale » incluant du matériel de conception et de simulation des opérations industrielles. Un pôle fabrication additive, une ligne d'usinage « modèle » mettant en oeuvre des robots, cobots et chariots automatiques, un pôle assemblage/montage et un pôle maintenance et moyens de production seront également mis à disposition. Un système numérique de gestion des opérations industrielles permettra aux étudiants de planifier, piloter et optimiser l'utilisation de ces moyens.

Placer l'homme au centre du processus de production

Au-delà des technologies, ce centre de formation vise avant tout à placer l'opérateur au centre du processus de production. Chaque année, il accueillera en apprentissage une centaine d'alternants pour trois ans d'études menant au Baccalauréat professionnel ou au Brevet de Technicien Supérieur, ainsi que plusieurs centaines de salariés en formation continue.

Safran prévoit notamment d'ouvrir cette plateforme de formation à ses collaborateurs dans le cadre de la formation continue. Pour Jean-Luc Bérard, DRH du Groupe : « Cette première étape marque la concrétisation de notre projet d'école de l'industrie du futur annoncé fin 2016. Ce campus sera un tremplin considérable pour les jeunes en alternance qui auront plus de facilités à trouver un emploi à l'issue de leur formation et garantira à nos collaborateurs en formation continue le mrsioeilleur niveau de compétence possible dans ces métiers en constante évolution ».


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


« Nyco, leader sur le marché des lubrifiants aéronautiques, recruteur de talents »
18/10/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Un entretien avec Guillaume Forestier, directeur de la division Aéronautique et Défense chez NYCO. Pouvez-vous nous présenter votre soci...


L'aviation d'affaires en recherche de pilotes
17/10/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

A l'occasion du salon NBAA, CAE a publié le 16 octobre, pour la première fois, des prévisions sur le besoin en recrutement des pilotes de jets...


Air Austral s'ouvre à la formation d'agent d'escale commerciale
17/10/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Un an après le lancement de son école destinée à la formation des personnels navigants commerciaux (P.N.C), Air Austral étend son ac...

Lire aussi :


L'EPNER doit « maintenir un haut degré de compétences »
06/09/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Depuis 1946, l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) forme les futurs pilotes et ingénieurs dédiés aux essais en vol des aéronefs, aussi bien civils que mi...


26/07/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

La nouvelle Direction de la maintenance aéronautique devrait procéder à des recrutements d'ingénieurs civils, pour renforcer ses effectifs, ceux-ci étant, à l'heure actuelle, majo...


22/05/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Les images chocs du DRH d'Air France, chemise arrachée par des manifestants, avaient eu un retentissement mondial. Rejugés en mars dans cette affaire, douze salariés et ex-...