Bell et Safran annoncent une coopération dans le domaine de la mobilité à la demande

BELL

21/06/2018 | 418 mots | AEROCONTACT | HÉLICOPTÈRES
Bell et Safran annoncent une coopération dans le domaine de la mobilité à la demande

Nouvelle collaboration entre Bell et Safran pour le développement de systèmes propulsif hybride électrique pour de futures applications de taxi aérien et véhicule VTOL.

19 juin 2018, The Future of Transportation World Conference, Cologne, Allemagne

Bell Helicopter, société de Textron Inc. (NYSE: TXT), annonce aujourd'hui une nouvelle collaboration avec Safran (Euronext Paris : SAF) dans le développement de systèmes propulsifs hybrides électriques innovants destinés au concept de véhicule à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) de Bell.

« Bell est à l'avant-garde en matière de mobilité à la demande et va ouvrir la voie à une nouvelle ère de l'aviation, où ses bénéfices seront accessibles au plus grand nombre et partout dans le monde », a déclaré Scott Drennan, directeur de l'innovation de Bell, à la Transportation World Conference. « Cette annonce renforce notre engagement en faveur de nouveaux moyens de transport de passagers et logistique plus innovants et performants. Notre collaboration avec Safran est une étape historique pour de futures solutions de transport ».

Pendant plusieurs années, les équipes de Safran ont déployé d'importants efforts dans l'exploration du potentiel des solutions hybrides pour les futurs systèmes de propulsion. Bell et Safran partagent une vision commune de l'aéronef électrique et hybride dont l'ambition est le déploiement dans un futur proche du Bell Air Taxi et de nouveaux systèmes de mobilité à la demande.

« Grâce à une stratégie de développement technologique soutenue menée au sein de Safran, nous sommes maintenant en mesure de proposer à Bell des solutions de propulsion hybrides pour leurs produits de nouvelle génération qui aboutira à des performances accrues et plus de valeur ajoutée pour nos clients », a déclaré Stéphane Cueille directeur R&T et Innovation de Safran.

A travers cette collaboration, Bell conduira la conception, le développement et la production du système VTOL, et Safran apportera son expertise technique dans le développement d'un système propulsif de nouvelle génération.

> SAFRAN recrute !

> A propos de BELL 


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Portrait Julie Danchin, Ingénieure mécanique chez Safran Electrical & Power
11/04/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Cette semaine, nous sommes allés à la rencontre de Julie Danchin, ingénieure mécanique chez Safran Electrical & Power, leader europ&eac...


Gros plan sur le métier de Tracey, Chief Engineer chez Safran Seats
21/02/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Tracey travaille dans le domaine des sièges de première classe. Découvrez un métier dans lequel les défis sont nombreux à rel...


Serge Pons est nommé Président de Safran Ventilation Systems
17/01/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Serge Pons est nommé Président de Safran Ventilation Systems à compter du 1er janvier 2019. Il remplace Bruno Bergoend, nommé Directeur des...

Lire aussi :


L'Etat annonce un soutien de 15 milliards d'euros à la filière aéronautique
09/06/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

L'Etat a désormais « décrété l'état d'urgence pour l'industrie aéronautique ». Constatant les vacillements d'un secteur qui jusqu'à présent « ne connaissait pas la crise », le gouve...


L'US Army sélectionne Bell et Sikorsky pour son FARA
14/04/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | HÉLICOPTÈRES

En ces temps confus, il arrive que certaines nouvelles passent sous le radar. C'est le cas de la sélection par l'US Army du 360 Invictus et du Raider X pour son programm...


La difficile reprise du travail chez les donneurs d'ordres
31/03/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le temps de l'arrêt pour faire face au coronavirus aura été bref pour certains, quelques jours à peine, tandis qu'il se prolonge pour d'autres. La production est repartie ch...