Près de 37 400 avions neufs d'une valeur de 5 800 milliards de dollars seront nécessaires au cours des 20 prochaines années.

Airbus

10/07/2018 | 777 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
Près de 37 400 avions neufs d'une valeur de 5 800 milliards de dollars seront nécessaires au cours des 20 prochaines années.

#AirbusGMF Les citoyens et les réseaux mondiaux génèrent une croissance de 4,4 % par an.
 

La flotte mondiale d'avions passagers va plus que doubler pour atteindre 48 000 appareils en 20 ans avec une croissance du trafic aérien affichant un solide pourcentage de 4,4 % par an et entraînant un besoin de 37 390 avions passagers et cargo neufs, selon les nouvelles prévisions globales de marché (GMF - Global Market Forecast) 2018-2037 d'Airbus.
 

Les facteurs de croissance comprennent une consommation privée 2,4 fois plus élevée dans les marchés émergents, des revenus disponibles en hausse et un quasi-doublement des classes moyennes à l'échelle mondiale. Les pays émergents représenteront plus de 60 % de la croissance économique et les voyages par habitant seront multipliés par 2,5 fois pour ces pays. Associée à l'évolution des business models des compagnies aériennes et à la poursuite de la libéralisation, l'ampleur croissante du transport aérien entraînera une résilience accrue face aux ralentissements régionaux.
 

L'augmentation du rayon d'action et de la capacité des avions grâce aux développements technologiques permet aux compagnies aériennes d'explorer de nouvelles opportunités commerciales tout en restant axées sur la réduction des coûts.

"On constate une tendance croissante à exploiter les avions dans une gamme plus large d'opérations, avec des appareils qui sont aujourd'hui plus à même d'effacer les frontières entre les segments de marché. Ces réalités nous ont amenés à développer une nouvelle segmentation avec des catégories Small, Medium, Large et Extra-Large qui reflètent plus fidèlement la manière dont les compagnies aériennes exploitent les avions", a déclaré Eric Schulz, Chief Commercial Officer d'Airbus. "Grâce à la polyvalence de notre famille d'avions la plus complète, leader du marché, le haut de gamme de nos monocouloirs, l'A321neo, est une solution de transport efficiente sur les lignes long-courriers et nos gros-porteurs, tels que l'A330neo, sont également exploités sur les lignes régionales. Nous sommes extrêmement solides dans ce segment de marché Medium."

Airbus est déjà leader sur le segment Small (S) avec l'A320neo et sur le segment Large (L) avec l'A350-900. Sur le segment Extra-Large (XL), le marché des avions de remplacement n’en est qu’à ses débuts et offre des opportunités pour l'A350-1000 très efficient en association avec l'A380.
 

Si l'on examine plus attentivement les quatre segments, sur le segment Small couvrant généralement le secteur où la plupart des avions monocouloirs d'aujourd'hui sont en concurrence, Airbus prévoit un besoin de 28 550 avions neufs, ce qui représente plus des trois quarts de la demande totale prévue. Sur le segment Medium, pour les missions exigeant une flexibilité accrue en termes de capacité et de rayon d'action, représentées par des gros-porteurs de capacité inférieure et des avions monocouloirs long-courrier, Airbus prévoit une demande de 5 480 avions passagers et cargo. Concernant la flexibilité accrue en termes de capacité et de rayon d'action, sur le segment Large qui englobe aujourd'hui la plupart des A350, 1 760 appareils seront nécessaires. Sur le segment Extra-Large, qui reflète généralement les missions de grande capacité et long-courriers des types d'avions de plus grande capacité, y compris l'A350-1000 et l'A380, Airbus prévoit une demande de 1 590 appareils au cours des 20 prochaines années.
 

Sur les 37 390 avions neufs nécessaires, 26 540 répondront aux besoins de croissance et 10 850 viendront remplacer les anciens appareils moins efficients en termes de consommation de carburant. Du fait que la flotte mondiale a plus que doublé pour atteindre 48 000 appareils, 540 000 nouveaux pilotes seront nécessaires. Airbus poursuit le développement de ses activités de service pour répondre aux besoins de sa clientèle croissante.


> Plus d'informations à propos d'Airbus


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


L'ENAC lance la chaire « Safety Management » ENAC-AIRBUS
13/12/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Le 26 novembre 2018, Olivier Chansou, Directeur Général de l'ENAC, Yannick Malinge, Airbus Senior Vice-President and Chief Produc...


Alberto Gutiérrez est nommé Directeur de Military Aircraft au sein d'Airbus Defence and Space
12/12/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Airbus SE (symbole boursier : AIR) a nommé Alberto Gutiérrez (56 ans) Directeur de l’entité Military Aircraft au sein d’Airbus De...


Début de formation pour les « BAC pro aéro » de l'ALAT
07/12/2018 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

La première promotion de futurs mécaniciens de l'ALAT « BAC pro aéro » formés au Centre d'enseignement technique de l&#...

Lire aussi :


18/12/2018 | AEROBUZZ | DÉFENSE

Airbus a nommé Alberto Gutiérrez (56 ans) Directeur de l'entité Military Aircraft au sein d'Airbus Defence and Space à compter du 1er janvier 2019, en remplacement de Fernando...


Le premier H160 de série d'Airbus Helicopters s'envole
18/12/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Trois ans et demi après le décollage inaugural du H160, en juin 2015, c'était au tour du premier hélicoptère de série de s'envoler le 14 décembre à Marignane. La nouvelle a été annoncée p...


L'observation spatiale nouvelle génération parée au lancement
18/12/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

L'observation spatiale prend une nouvelle dimension. Le premier satellite CSO (Composante spatiale optique) doit être mis sur orbite ce 18 décembre par un lanceur Soyouz, ...