« Nous recrutons des personnes que nous formons grâce à notre propre centre de formation »

Alice PICARD
30/08/2018 | 726 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
« Nous recrutons des personnes que nous formons grâce à notre propre centre de formation » © Christelle Pobeau, DRH chez Recaero

Un entretien avec Christelle Pobeau, DRH chez Recaero. 

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et vos métiers ?

Recaero est une entreprise familiale spécialisée dans le construction aéronautique et spatiale. Née il y a plus de 25 ans, elle est basée en région toulousaine et emploie aujourd’hui plus de 600 collaborateurs. Nous cherchons à nous développer à l’international et avons ouvert une filiale en Inde en 2007. Notre entité en Inde emploie aujourd’hui près de 280 salariés.

Nos métiers sont techniques et requièrent une grande expertise car nous sommes les urgentistes des pièces de rechange pour de grands groupes de l’aéronautique tels que Safran ou Airbus et nous devons intervenir rapidement pour fournir tout type de pièce. Nous avons peu de concurrents sur le marché de la pièce de rechange.

Comment faites-vous pour vous assurer d’avoir les profils techniques dont vous avez besoin pour répondre à la demande du marché ?

Nous recrutons des personnes que nous formons afin qu’elles obtiennent un CQPM grâce à notre propre centre de formation ouvert il y a une dizaine d’années. Nous avons également décidé d’ouvrir ce centre en 2010 et de mener des actions collectives en Ariège pour le reclassement des personnes inscrites à Pôle emploi. Au niveau de la production, nous manquons régulièrement de personnes expérimentées avec des compétences techniques pointues et ce centre nous permet de pouvoir avoir les compétences dont nous avons besoin en interne. Les personnes qui ont été formées en 2007 sont capables aujourd’hui d’encadrer les nouvelles équipes. Nous venons par ailleurs d’ouvrir un bureau d’études et recrutons des ingénieurs pour être en capacité de continuer à se développer à l’international.

Quelles actions mettez-vous en place pour mieux faire connaître vos métiers ?

C’est vrai qu’ils sont peu connus et il y a encore de nombreux efforts à fournir pour intensifier les relations entre les écoles et les entreprises. L’usine garde souvent auprès des jeunes générations une image erronée, bien loin de la réalité du terrain.

Nos métiers ont effectivement fortement évolué avec les nouvelles technologies et nous utilisons des machines très perfectionnées. Nos usines sont modernes et les postes à pourvoir sont des postes d’opérateurs sur machine à commande numérique, les tourneurs-fraiseurs des temps modernes, qui sont en charge de piloter une ou plusieurs machines à partir d’un programme informatique pour fabriquer les différentes pièces. C’est lui qui règle les paramètres de la machine pour obtenir le produit souhaité.

Nous devons également développer la parité et faire en sorte que les femmes soient également attirées par nos métiers. Je suis ingénieure de formation et je peux vous dire que ce n’est pas parce que l’on est une femme qu’on n’aime pas bricoler !

Comment percevez-vous les nouvelles générations qui arrivent sur le marché de l’emploi ?

Elles sont beaucoup plus exigeantes et demandent aux RH une remise en question permanente sur les actions menées afin de leur proposer des services RH. Il est difficile de les fidéliser. Nous avons mis en place afin de les satisfaire un management beaucoup plus participatif qui tienne compte de leur avis. Nous avons même réaménagé un atelier en unité autonome de manière à impliquer l’ensemble des salariés.

Propos recueillis par Alice Picard

> En savoir plus sur RECAERO


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran
09/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran à compter du 1er août 2020.Elle remplace Alex Fain, qui fait valoir...


Sadika Moussaoui devient Directrice des Ressources Humaines d’ATR
08/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Sadika Moussaoui, 46 ans, a été nommée Directrice des Ressources Humaines d’ATR à compter du 1er juillet 2020. En charge de la s...


L'ESTACA franchit un nouveau cap dans la formation à l'entrepreneuriat
30/06/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

L'ESTACA présente son programme « Destination Entrepreneur » visant à accompagner les élèves ingénieurs da...

Lire aussi :


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...


La FFPLUM rappelle les pièges potentiels du dernier virage
02/08/2019 | AEROBUZZ | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Dans ce troisième et dernier épisode des tutos formation de la saison 2019, la Fédération Française d’ULM (FFPLUM) pointe le doigt sur une phase délicate de l’approc...