Les 80 bougies de Safran Helicopter Engines

Safran Helicopter Engines

27/09/2018 | 626 mots | AEROCONTACT | HÉLICOPTÈRES
Les 80 bougies de Safran Helicopter Engines © Turbomeca-JF Bertin

Créée en 1938, la société Turbomeca, aujourd’hui Safran Helicopter Engines, a fêté le 20 septembre ses 80 ans ! Dès ses débuts, où elle fabriquait des compresseurs pour moteurs à pistons, la société a connu une forte croissance pour devenir aujourd’hui leader mondial des moteurs d’hélicoptères. Retour sur la saga de son fondateur, Joseph Szydlowski.

Joseph Szydlowski naît le 21 novembre 1896 à Chelm, en Pologne. En 1930, ce jeune ingénieur polonais émigre en France où il va devenir un grand bâtisseur de l'industrie aéronautique française. Pendant l'entre-deux-guerres, Joseph Szydlowski vit en Allemagne et devient ingénieur-inventeur. Sa carrière française commence en 1930 lorsque l'Etat français lui commande un démonstrateur de moteur diesel. Dès 1936, les premiers brevets de compresseurs « à circulation variable » sont déposés. Ce sera le premier acte de naissance de la société que Joseph Szydlowski dirigera pendant 50 ans.

Afin d'exploiter cette invention il fonde deux ans plus tard, en 1938, avec son associé l'ingénieur André Planiol, la société Turbomeca. Au mois d'octobre de cette même année, le premier compresseur centrifuge S39, destiné à un moteur Hispano-Suiza, sort du petit atelier de Boulogne-Billancourt, en banlieue parisienne. Pour s'adapter à la production en série, il achètera l'usine de Mézières-sur-Seine.

En 1940, il transfère l'entreprise en zone libre, à Saint-Pé-de-Bigorre dans le Sud-Ouest, avant de la déplacer à nouveau en 1942 à Bordes, près de Pau, où elle est encore implantée aujourd'hui.

Au cours de cette période, Turbomeca produit des turbocompresseurs de suralimentation de moteurs à gazogène. Mais les Allemands envahissent le sud de la France et s'emparent d'une grande partie des machines-outils. Joseph Szydlowski se réfugie alors en Suisse en ayant confié son usine à l'Ingénieur Général Martinot-Lagarde.

Août 1944 : la région est libérée. Szydlowski rentre à Bordes pour remettre son entreprise en état de marche. Il réembauche son personnel et récupère les machines. Turbomeca repart de plus belle ! En collaboration avec l'ingénieur Pierre Mauboussin, qui dirige la société aéronautique Fouga, Szydlowski oriente son activité vers la conception de réacteurs de petite puissance pour une nouvelle gamme d'appareils parmi lesquels les hélicoptères à turbine… C'est le point de départ de la grande aventure qui va lier Turbomeca à la motorisation des hélicoptères. 1948 voit les essais de la première turbine à gaz de Turbomeca, la turbine TT 782. Puis, au début des années 50, c'est la sortie du moteur Artouste qui équipera l'Alouette II, le premier hélicoptère à turbine en série au monde. Avec le succès de cette première turbine à gaz, Joseph Szydlowski ouvrira la voie aux moteurs best-sellers que sont aujourd'hui l'Arriel, l'Arrius, ou encore le Makila…

Joseph Szydlowski s'éteint à 91 ans, le 16 juillet 1988, l'année du cinquantenaire de Turbomeca.

> En savoir plus


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Frédéric Henrion est nommé Directeur des Ressources Humaines de Safran Helicopter Engines
12/09/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Frédéric Henrion démarre sa carrière en 1987 chez Hoechst au poste d'assistant ressources humaines. En 1988, il rejoint La Lyonnai...


Bell et Safran annoncent une coopération dans le domaine de la mobilité à la demande
21/06/2018 | AEROCONTACT | HÉLICOPTÈRES

Nouvelle collaboration entre Bell et Safran pour le développement de systèmes propulsif hybride électrique pour de futures applications de taxi a&...


Franck Saudo est nommé Président de Safran Helicopter Engines. Eric Valentin devient Président de Safran Transmission Systems
27/02/2018 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Franck Saudo est nommé Président de Safran Helicopter Engines. Sa nomination prendra effet à compter du 2 avril 2018. Il succède &agra...

Lire aussi :


L'US Army sélectionne Bell et Sikorsky pour son FARA
14/04/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | HÉLICOPTÈRES

En ces temps confus, il arrive que certaines nouvelles passent sous le radar. C'est le cas de la sélection par l'US Army du 360 Invictus et du Raider X pour son programm...


Le Sud-Ouest se regroupe autour de Safran pour lancer une filière biocarburant
12/03/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Un motoriste, des acteurs de l'agroalimentaire, de la chimie et du transport de gaz, des pôles de compétitivité, une université et une CCI, c'est une équipe en apparence hétéroclit...


Safran Helicopter Engines en campagne pour le MCO France
25/02/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | MAINTENANCE / MRO

En pleine réforme du MCO aéronautique, Safran Helicopter Engines commence à abattre ses cartes. Ce vendredi 21 février, le motoriste inaugurait son campus industriel modernisé C...