Aéronautique: Anne-Charlotte Fredenucci Manager de l'année

groupe AMETRA

23/10/2018 | 1060 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Aéronautique: Anne-Charlotte Fredenucci Manager de l'année © Anne-Charlotte Fredenucci du groupe AMETRA

Anne-Charlotte Fredenucci, Présidente du groupe français AMETRA, est lauréate de la 6ème édition des Trophées de l'Aéronautique La Tribune dans la catégorie Manager de l'année. Le prix récompense« un(e) dirigeant(e) dont l'action a conduit l'entreprise au succès ».

Anne-Charlotte Fredenucci est dirigeante d'une PME industrielle, qui connait une forte croissance et enregistre près de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires. L'entreprise s'adresse notamment aux grands donneurs d'ordre de l'aéronautique comme Airbus, Dassault, Thalès, pour concevoir et intégrer des pièces et sous-systèmes mécaniques, électriques et électroniques.

AMETRA, porte-étendard de la French Fab

Membre du programme « Accélérateur PME/ETI » de la BPI et du GIFAS, spécifiquement dédié aux ETI et PME de la filière aéronautique, le groupe AMETRA s'est distingué cette année comme figure de proue du mouvement French Fab,qui fête sa 1ère année, à travers l'impulsion de sa dirigeante en faveur de l'innovation, de l'emploi et de la RSE des entreprises.

« Ce trophée est une récompense collective, assure Anne-Charlotte Fredenucci. Il vient gratifier la volonté des 700 collaborateurs du groupe, tous passionnés, de développer l'industrie du futur en France. »

Plus qu'une vision, une conviction : la croissance ne vaut que si elle profite à tous

  • Passer à l'ère 4.0 pour accélérer et faciliter la production

« Quand on parle d'innovation, on pense souvent aux grands groupes de l'aéronautique. A tort, les PME ont un rôle à jouer dans la transformation numérique de l'industrie pour accroître la compétitivité du secteur et faciliter le quotidiendes compagnons. » Impressions 3D d'outillages, continuité numérique des études au prototypage, déploiement d'écrans tactiles et zéro papier... 2018 constitue une année charnière pour le développement de l'industrie 4.0 dans les ateliers du groupe.

En outre, le groupe crée actuellement AMETRA Research, une activité dédiée à la recherche financée sur fonds propres et pilotée par une équipe de docteurs, pour développer des briques d'innovation en intégration de systèmesmécaniques, électriques et électroniques afin de les proposer aux clients dans le cadre de leurs projets de développement. « Nous abordons également avec nos clients des opportunités de recherche collaborative ».

  • Créer des emplois sur tout le territoire

Le groupe valorise les métiers de l'industrie. « Notre ambition est de rendre l'industrie attractive pour attirer les nouveaux talents. Et j'y crois ! L'industrie est sexy. Le succès du salon du Bourget est un bel exemple de la popularité de toute notre industrie aéronautique ». En 2018, le groupe AMETRA a recruté plus de 120 nouveaux collaborateurs.

AMETRA met aussi l'accent sur la formation afin de développer des compétences uniques sur le marché. « Le groupe est notamment partenaire du Pôle Emploi Pays de la Loire afin de dispenser à des demandeurs d'emplois des formations qualifiantes en interne dans notre usine Anjou Electronique, compétences que l'on ne peut apprendre à l'école. » 

  • Le bien-être et la solidarité comme leviers de compétitivité

« Comme dans de nombreuses entreprises, nous tendons à accroître le bien-être au travail. Nous avons investi dans plusieurs outillages pour supprimer des situations de pénibilité à l'usine. Et le concept du bonheur au travail n'est pas l'apanage des startups. Il ne s'agit pas simplement de placer un babyfoot dans les bureaux mais aussi de s'engager dans des actions sociales plus profondes. »

Un engagement qui se traduit par l'adhésion au Global Compact des Nations-Unies et des actions de sponsoring et de mécénat (Course de l'UNICEF, Burdi'Color ou de La Croix Rouge, opération Main dans la Main...). « Manager c'est aussi accroître cette « valeur plaisir » en entreprise et être à l'écoute de ses équipes pour développer une solidarité et un esprit collectif. »

2019 : cap sur l'international pour le groupe AMETRA

Le prochain défi d'Anne-Charlotte Fredenucci ? L'internationalisation du groupe, notamment en Inde en 2019 pour intégrer des équipements électriques et électroniques, de type commande de vol du Rafale, structure du RBE2 pour Thales, harnais pour MBDA...

« 10 ans après le retournement de l'entreprise en 2009, ce sera le plus grand challenge de ma vie de dirigeante ! »

> En savoir plus sur AMETRA


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


L'opération de recrutement Tech Alternance revient en 2022 et ouvre ses portes
12/01/2022 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Pour cette nouvelle édition 2022, un salon avec un double format sera proposé : un format virtuel le 10 mai 2022, et un format en présentiel &agra...


Connaissez-vous les ambassadeurs de Safran dans les écoles ?
06/01/2022 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Depuis 2016, Safran a mis en place un réseau de collaborateurs appelés ambassadeurs, en charge de promouvoir l’image du Groupe auprès d&rsqu...


Safran Engineering Services est certifié Qualiopi
23/12/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Safran Engineering Services vient d’obtenir sa certification Qualiopi. Obligatoire au 1er janvier 2022, celle-ci atteste de la qualité de son offre en ter...

Lire aussi :


Hubworkair se développe dans le reclassement en collaboration avec Airbus
06/04/2021 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Avec la crise liée à la pandémie de SARS-CoV-2, les problématiques du marché de l'emploi aéronautique se sont complètement inversées en un an. Alors que le secteur recrutait en masse ...


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...