Safran et le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse renouvellent leur engagement pour l’insertion professionnelle des jeunes

Safran

26/06/2019 | 383 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Safran et le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse renouvellent leur engagement pour l’insertion professionnelle des jeunes © Safran

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et Ross McInnes, Président du Conseil d'administration de Safran, ont signé le renouvellement pour trois ans de l’accord-cadre de partenariat pour le développement de l'enseignement professionnel dans le secteur aéronautique.

Signé en 2016 pour une durée de trois ans, cet accord-cadre entre Safran et l'Education nationale a pour objectif de renforcer l'attractivité de la filière aéronautique et améliorer l'insertion professionnelle des jeunes.  

En présence de Jean-Michel Blanquer, Philippe Petitcolin, Ross McInnes et Stéphane Dubois

Christel Sasso / CAPA Pictures / Safran

Cette coopération prévoit plusieurs axes qui aideront à répondre à cet objectif :

  • Améliorer l'information et la connaissance dans les métiers de l'aéronautique auprès des élèves et soutenir leur orientation vers le secteur. 700 jeunes en stage d'observation seront accueillis chaque année et des rencontres concrètes auront lieu sur le terrain en participant de manière encore plus importante à des journées portes ouvertes, forums, job dating, etc.
  • Renforcer la coopération avec le personnel de l'Education Nationale à travers notamment la fondation CGENIAL qui prévoit d'accueillir des professeurs sur site et de faire venir 130 ingénieurs et techniciens dans les classes.
  • Développer et cibler les formations proposées notamment à l'aide du CampusFab, plateau de formation aux métiers liés à l'Usine du Futur, qui ouvrira ses portes à la rentrée 2019 et qui accueillera environ 400 personnes par an : 300 en formation continue et 100 en formation initiale.

Selon Ross McInnes, Président du Conseil d'administration de Safran. « Depuis la signature de cet accord en 2016, les besoins en recrutement continuent de s'intensifier avec des besoins croissants dans les années à venirLe renouvellement de cet accord est un signal fort qui prouve la détermination du Groupe à favoriser l'insertion professionnelle des jeunes, tout en renforçant l'attractivité du secteur de l'aéronautique, et cela dès l'enseignement secondaire.»

SAFRAN


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Jobdating : entreprises et IPSAliens ont rendez-vous en ligne, du 30 juin au 3 juillet 2020
25/05/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Pour permettre aux étudiants de 4e et 5e années ainsi qu’à ses diplômés de rencontrer d...


Malgré la crise, l’ISAE-SUPAERO constate une hausse du nombre de candidats
14/05/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Tandis que les enfants reprennent progressivement le chemin de l’école, la rentrée universitaire dans les établissements supérieurs e...


COVID-19 : dates des concours ENAC reportées - l'ENAC annonce de nouvelles dates
11/05/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Alors que le déconfinement lié à l'épidémie de Covid-19 démarre en France, l'ENAC annonce les dates les &ea...

Lire aussi :


Safran Seats s'associe à Universal Movement et présente ses solutions pour les voyages après-covid
02/06/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | TRANSPORT AÉRIEN

Alors que la flotte mondiale redécolle tout doucement, Safran Seats dévoile une suite de solutions pour améliorer le confort et la sécurité des passagers à bord. L'équipementier fra...


Le groupe Safran s'enfonce dans le « dur » de la crise
29/05/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Safran a profité de son assemblée générale des actionnaires pour faire le point sur ses activités et alors que les effets des difficultés financières des compagnies aériennes mondia...


29/04/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le motoriste et équipementier aéronautique Safran a publié mercredi un chiffre d'affaires en baisse de 6,9% au premier trimestre, à 5,4 milliards d'euros, affecté depuis mars p...