Thales Alenia Space démarre la construction de ses nouvelles installations en Espagne dédiées à l'intégration de grandes charges utiles et d'instruments

Thales Alenia Space

17/10/2019 | 1166 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
Thales Alenia Space démarre la construction de ses nouvelles installations en Espagne dédiées à l'intégration de grandes charges utiles et d'instruments © Thales Alenia Space

- Ces installations uniques en Espagne - avec une superficie de salles blanches de plus de 600 m2 et d’une hauteur de 20 mètres - permettront d’étendre les activités de la société concernant l’intégration et les tests effectués sur les satellites. Les nouvelles installations s'ajoutent à la zone de salles blanches existante de 2 000 m2 dédiée à la fabrication et à l'intégration d'équipements spatiaux et de grands sous-systèmes.

- Les charges utiles des satellites SPAINSAT NG seront intégrées dans cette nouvelle salle blanche, qui sera prête à l'automne 2020 et ouvrira la voie à de nouveaux services pour les agences spatiales et les opérateurs de satellites

Madrid, 16 octobre, 2019 – La construction de la nouvelle salle blanche (1) que Thales Alenia Space, société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33%), met en place en Espagne a déjà commencé. Cette installation de pointe deviendra une référence pour l’intégration et les tests de grands systèmes spatiaux en Espagne.

Les travaux dureront un peu moins d'un an. Une fois terminés, l’entreprise aura la capacité d’implémenter des activités complexes telles que l’intégration des charges utiles de télécommunications pour les satellites gouvernementaux espagnols de prochaine génération, SPAINSAT NG, ainsi que d’autres grands systèmes dans le domaine de l’observation de la Terre et des instruments scientifiques.

Cet investissement se traduira par une installation de pointe unique en Espagne. La nouvelle salle blanche ajoutera plus de 600 m2 d'espace propre aux 2 000 m2 existants. D'une hauteur intérieure de 12,5 mètres, l'installation sera équipée de ponts roulants d'une capacité de levage allant jusqu'à 12 tonnes chacun, conçus pour l'intégration de charges utiles et d'instruments de grandes dimensions pour tous types de missions spatiales, incluant les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la science.

Eduardo Bellido, Président Directeur Général de Thales Alenia Space en Espagne, a déclaré: «Grâce à ces nouvelles capacités, nous sommes à la hauteur des exigences requises par les puissances spatiales européennes et serons prêts à mener, depuis l’Espagne, des activités d’intégration de haut niveau. Nous sommes actuellement à la tête du développement des charges utiles de télécommunications pour les satellites SPAINSAT NG en Espagne, un programme à la pointe de la technologie spatiale, dont les charges utiles seront intégrées dans la nouvelle salle blanche". Edouardo Bellido ajoute : "Ce formidable investissement témoigne du fort engagement de Thales Alenia Space dans le développement d'activités spatiales à forte valeur ajoutée en Espagne".

Un Centre d’ Excellence en Espagne

En 30 ans d’activité, Thales Alenia Space en Espagne a déjà contribué à la réalisation de plus de 600 satellites, véhicules et sondes pour des agences spatiales et des opérateurs de satellites du monde entier.  Depuis les installations madrilènes, plus de 4000 équipements, représentant plus de 200 millions d’heures opérationnelles en orbite, ont ainsi été réalisés.

Spécialisée dans le développement d'équipements électroniques radiofréquences et numériques, la société est une référence en Europe en matière de sous-systèmes de communication par satellite pour tous types de missions et tous types d’orbites, couvrant l'observation de la Terre en orbite basse (LEO), les missions de météorologie en orbite géostationnaire (GEO) et des missions scientifiques sur la Lune ou en orbite autour du point de Lagrange L2, situé à 1,5 millions de kilomètres à distance de la Terre.  Au cours des dernières années, la société a livré 30 grands sous-systèmes de communication pour de nombreux satellites, incluant  Sentinel-1, -2 et -3, Ingenio, Meteosat Troisième génération, GEO-KOMPSAT-2 et Euclid.

L’établissement Thales Alenia Space de Madrid est également un centre d’excellence en instruments optiques d’observation de la Terre. Il est responsable du développement de l'électronique pour des instruments tels que OLCI (Sentinel-3), Ingenio et jusqu'à 12 satellites optiques haute résolution. En outre, il développe les unités de traitement vidéo et de traitement de données pour les deux principaux instruments de Meteosat Troisième génération, éléments essentiels pour garantir une qualité d'image supérieure pour les deux instruments.

En Espagne, la société est actuellement à la tête de l'étude de l'instrument LSTM (Land Surface Temperature Monitoring instrument) dans le cadre du programme européen de surveillance de l'environnement Copernicus extension, une mission conçue pour fournir des informations homogènes, précises et faciles d'accès en faveur de l'agriculture et de la gestion des  ressources en eau. Ces éléments sont en effet essentiels pour mieux répondre aux besoins nutritionnels de la population mondiale au cours des prochaines décennies.

(1)    (1) Les salles blanches sont des zones conçues et équipées pour fonctionner dans des conditions de très faible contamination et dans des conditions de température, de pression atmosphérique et d'humidité stables. Elles sont soumises à un contrôle strict des paramètres environnementaux (humidité, température, pression atmosphérique, particules de poussière en suspension dans l'air), ainsi qu’à des restrictions strictes en matière d'accès et de protection. La classe ISO 8 (ou la classe 100 000), nécessaire pour la fabrication et l'assemblage de systèmes électroniques embarqués et de systèmes satellitaires, garantit que le nombre de particules > 0,5 µm est inférieur à 3,5 millions de particules par mètre cube, ou de manière équivalente à 100 000 particules par pied cube.


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Hanvol débute sa campagne de recrutement au mois de novembre
13/11/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Hanvol débute sa campagne de recrutement au mois de novembrewww.hanvol-insertion.aero Pour préparer la rentrée de septembre 2020, l’associat...


Fatah ZIANI est nommé Directeur des Opérations de DHL Express France
13/11/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Fatah ZIANI, 45 ans, vient d'être nommé Directeur des opérations de DHL Express France, acteur international de réf&...


Thales, l'université de Pekin et l'école polytechnique signent un accord de coopération stratégique pour des avancées scientifiques en Chine.
13/11/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

- En présence du président chinois Xi Jinping et du président français Emmanuel Macron, Thales a signé un accord stratégique ...

Lire aussi :


Le BelugaXL d'Airbus est certifié par l'EASA
13/11/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Airbus aura eu besoin de cinq ans pour venir à bout du développement de sa nouvelle baleine blanche. Le constructeur européen vient ainsi d'annoncer, le 13 novembre, la cer...


13/11/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

La Luftwaffe annonce par voie de communiqué avoir pris la décision de refuser la réception de deux de ses A400M - les n°96 et 100 -, en raison de « défaillances techniques récur...


Dubai Airshow, le salon des grosses attentes
12/11/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Dernier grand événement aéronautique de l'année, le très attendu salon de Dubaï ouvre ses portes ce dimanche sur la plateforme aéroportuaire Dubai World Central (DWC). Malgré les te...