Thales, l'université de Pekin et l'école polytechnique signent un accord de coopération stratégique pour des avancées scientifiques en Chine.

Thales

13/11/2019 | 480 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
Thales, l'université de Pekin et l'école polytechnique signent un accord de coopération stratégique pour des avancées scientifiques en Chine. © Thales

- En présence du président chinois Xi Jinping et du président français Emmanuel Macron, Thales a signé un accord stratégique de coopération avec l’Université de Pékin et l’École Polytechnique afin de promouvoir la recherche scientifique.

- Cet accord vise à intégrer des compétences et équipes internationales, à promouvoir une collaboration trilatérale en matière de R&D et à déployer des installations communes dans des domaines tels que la physique des hautes énergies, la physique à haute densité ou encore la physique des lasers.

- Ces ambitieux projets sont liés aux découvertes réalisées par Gérard Mourou, professeur émérite de l’École Polytechnique, notamment celle de la technique dite d'amplification à dérive de fréquence, ou Chirped Pulse Amplification (CPA), qui lui a valu le prix Nobel de physique en 2018.

En présence du président chinois Xi Jinping et du président français Emmanuel Macron, Thales a signé un accord stratégique de coopération avec l’Université de Pékin et l’École Polytechnique pour promouvoir la recherche scientifique dans le domaine de la physique. La signature s’est déroulée au Palais de l'Assemblée du Peuple de Pékin.

S’inscrivant dans le cadre du grand projet national d’infrastructures technologiques et scientifiques défendu par l’Université de Pékin, et notamment du développement d’installations laser multifaisceaux, cet accord vise à promouvoir la recherche et le développement trilatéraux et le déploiement d'installations communes dans des domaines tels que la physique des hautes énergies, la physique à haute densité ou encore la physique des lasers, scellant ainsi les bases d’une future coopération entre la France et la Chine en matière de recherche scientifique.

Ces projets ambitieux sont liés aux découvertes réalisées par Gérard Mourou, professeur émérite de l’École Polytechnique, notamment celle de la technique dite d'amplification à dérive de fréquence, ou Chirped Pulse Amplification (CPA), qui lui a valu le prix Nobel de physique en 2018. Les travaux de Gerard Mourou sont le fruit d’un partenariat de longue date entre son laboratoire et Thales, dont la technologie laser de pointe permet, chaque jour, de repousser les limites d’utilisation de cette importante découverte.

Retrouvez Thales


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


12 nouveaux incubés et de nouveaux services : un bilan 2019 très positif pour l’ESA BIC Sud France et le plein de projets pour 2020
10/12/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Coordonné par Aerospace Valley, l’ESA BIC Sud France est le premier incubateur de l’ESA en France, couvrant les régions Occitanie-Pyré...


Adriaan Den Heijer est nommé Directeur Général Adjoint d'Air France-KLM Cargo
09/12/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Adriaan Den Heijer est nommé Directeur Général Adjoint d'Air France-KLM Cargo. Il devient membre du Comité exécut...


Didier Le Boulc'h reçoit le trophée de l'ingénieur manager par l'Usine Nouvelle
05/12/2019 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Lors de la cérémonie des trophées ingénieur du futur organisée par l’Usine Nouvelle et qui s’est déroulée ...

Lire aussi :


L'E175-E2 d'Embraer s'envole pour la première fois
13/12/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

La famille E2 est au complet. Après l'E190-E2 en 2016 et l'E195-E2 l'année suivante, Embraer vient de réaliser le premier vol de l'E175-E2 le 12 décembre. Le bimoteur régional r...


13/12/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

L'autorité de l'aviation civile américaine --accusée d'avoir eu des relations trop étroites avec Boeing-- a sommé le constructeur de faire preuve de réalisme sur le calendrier de...


Le Boeing 737 MAX ne revolera pas avant 2020
11/12/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

La famille 737 MAX de Boeing ne revolera pas avant 2020, a prévenu mercredi le patron du régulateur aérien américain. Un coup dur pour le constructeur aéronautique confronté à de ...