L'ONERA et l'IRT Saint Exupéry renforcent leur collaboration

IRT Saint Exupéry

04/02/2020 | 802 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
L'ONERA et l'IRT Saint Exupéry renforcent leur collaboration © IRT Saint Exupéry

Ce mardi 4 février à Toulouse, le président-directeur général de l'ONERA, Bruno Sainjon, et la Présidente de l'IRT Saint Exupéry, Geneviève Fioraso ont signé un accord cadre de collaboration entre les deux organismes qui prévoit le lancement de projets communs.

Cet accord-cadre vise à formaliser les modalités de collaboration entre les deux organismes et à conforter leur coopération dans des projets communs, qui pourraient dépasser le cadre de la région Occitanie.

Les forces mobilisées dans les projets de l'IRT Saint Exupéry, issues de ses membres académiques (universités, écoles, CNRS, etc.) et industriels, seront considérablement renforcées par le savoir-faire spécifique des chercheurs et ingénieurs de l'ONERA.

Cet accord permet également de mettre en place un pilotage stratégique pour identifier ensemble les thématiques porteuses pour la filière aéronautique et spatiale et pour lesquelles les collaborations apporteront une valeur ajoutée significative.

L'accord intègre déjà cinq opérations de recherche, pilotées chacune par un duo ONERA - IRT Saint Exupéry, qui couvrent une large partie des activités de l'IRT : l'optimisation multidisciplinaire, l'intelligence artificielle hybride (en liaison avec l'institut 3IA ANITI dans le cadre du projet DEEL, DEpendable Explainable Learning), l'avion et les sources d'énergie électrique, les systèmes embarqués, les matériaux, les structures et procédés.

Ces recherches partenariales impliquent principalement des équipes ONERA localisées à Toulouse, mais aussi des équipes franciliennes.

L'ONERA et l'IRT Saint Exupéry sont des acteurs différents de la recherche aéronautique et spatiale, par leur taille, leur positionnement et leurs compétences, mais complémentaires.

Tous deux contribuent à la compétitivité des entreprises de cette filière. Leur objectif commun est de contribuer à répondre aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur.

Geneviève FIORASO, Présidente de l'IRT Saint Exupéry a commenté : « Sur le terrain, les chercheurs ont su identifier les sujets d'intérêt commun et trouver les modalités pour collaborer, en tenant compte de la diversité du modèle économique et des règles de gestion de la Propriété Intellectuelle. Il était naturel que les acteurs de la recherche technologique pour l'aérospatial se dotent d'un cadre permettant de piloter leur collaboration, de la faciliter et de la rendre plus fluide. Ce rapprochement de l'IRT avec l'ONERA, acteur majeur des recherches aéronautiques et spatiales, s'inscrit dans la stratégie de l'IRT Saint Exupéry qui souhaite resserrer ses liens avec la recherche fondamentale comme technologique, suivant en cela les recommandations faites dans le rapport d'évaluation très positif rendu par l'HCERES à la fin 2019. Il était évident, dans ce cadre, de renforcer le partenariat d'abord avec l'ONERA pour être plus fort et plus performant, ensemble. » 

Pour Bruno Sainjon, PDG de l'ONERA, «L'ONERA est le centre français de recherche aérospatiale. Grâce à nos scientifiques de renommée mondiale, notre rôle est d'éclairer et de défricher le futur afin de faire émerger les technologies de rupture, qui feront progresser ce domaine, stratégique pour la Nation et pour l'Europe. Je me félicite de resserrer nos liens et de renforcer notre collaboration avec l'IRT Saint Exupéry, acteur de la recherche technologique aérospatiale dans des domaines clefs. Ensembles nous serons plus forts et plus innovants, pour servir l'aéronautique et le spatial français et européen de demain. Nos scientifiques réunis vont pouvoir s'enrichir ensemble pour construire les nouvelles voies qui viendront, demain, ouvrir l'accès aux défis de ces secteurs clé de l'économie et de la souveraineté, que constituent les nouvelles mobilités. Cet accord prend place dans une politique générale de l'ONERA, d'ouverture et de rapprochement avec les acteurs scientifiques, institutionnels ou industriels de son secteur d'activités. ».


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Formation, admissions, international… Tout savoir sur l’IPSA en quelques clics !
09/04/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Même si les Journées Portes Ouvertes (JPO) ne peuvent pas se dérouler pendant cette période de confinement, l’IPSA...


Massimo Claudio Comparini est nommé président directeur général adjoint, directeur des activités observation, exploration et navigation de Thales Alenia Space et président directeur général de Thales Alenia Space Italia
09/04/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a annoncé aujourd’hui la nomination de Massimo Claudio Compar...


OpenAirlines : des solutions pour réduire la consommation de carburant
09/04/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

OpenAirlines propose des solutions concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par les compagnies aérienn...

Lire aussi :


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...


L'EPNER doit « maintenir un haut degré de compétences »
06/09/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Depuis 1946, l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) forme les futurs pilotes et ingénieurs dédiés aux essais en vol des aéronefs, aussi bien civils que mi...