Thales Alenia Space partenaire de Dynetics pour relever le défi du retour sur la lune

Thales Alenia Space

06/05/2020 | 960 mots | AEROCONTACT | ESPACE
Thales Alenia Space partenaire de Dynetics pour relever le défi du retour sur la lune © Thales Alenia Space

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67%) et Leonardo (33%), a été sélectionnée par Dynetics, filiale détenue à 100 % par Leidos, et agissant en qualité de maître d'œuvre, pour s'associer à la phase d’étude de développement de la cabine pressurisée du système d’atterrissage habité de la NASA (HLS-Human Lander System).

Le consortium international dirigé par Dynetics est l'une des équipes mises en compétition par la NASA couvrant la phase initiale de conception et de développement du système d’atterrissage habité jusqu'à la revue de conception préliminaire (PDR).

Le système d’atterrissage habité fait partie du programme Artemis de la NASA, et représente un élément clé de sa stratégie de retour sur la Lune. Le véhicule d'atterrissage qualifié pour le transport d’êtres humains, permettra aux astronautes d'atteindre la surface lunaire, de vivre et d'opérer au sol pendant maximum une semaine, puis de rejoindre l’orbite lunaire.

Thales Alenia Space sera en charge de la conception du volume principal du module d'équipage, comprenant la structure primaire, l’écoutille et la porte d’accès aux activités extra véhiculaires, les fenêtres et les protections thermiques et anti-micrométéorites, ainsi que la production principale des outils de base .

Au-delà des importants défis techniques, étant donné son rôle clé dans la définition de l'ensemble du véhicule d'atterrissage dédié aux astronautes et à leur protection des aspérités de l'atmosphère lunaire, la conception de la structure de la cabine pressurisée devra progresser à un rythme beaucoup plus rapide que les autres composants du système.

Le but est d'atteindre la revue critique de conception (CDR), lorsque la NASA sélectionnera la meilleure solution technique et lancera la fabrication immédiate des deux premières unités de vol desservant les missions 2024 et 2026.

«Nous sommes honorés et très fiers d’être associés à Dynetics pour relever la prochaine étape passionnant qui permettra à l'humanité de renouer avec notre lune bien-aimée. Propager le rêve d’une génération à l’autre, cette mission est parmi les plus difficiles jamais mises en œuvre. Les exigences et la chronologie de la NASA nécessitent les capacités et l’expérience les plus élevées et Thales Alenia Space a le privilège d’apporter sa contribution à cette nouvelle aventure. Thales Alenia Space, embrassant les ambitions de l'Agence spatiale italienne (ASI) et des principales agences spatiales, a été un pionnier de l'exploration spatiale et offrira plus de 40 ans d'expérience dans le domaine pour soutenir et accompagner en toute sécurité la première femme et le prochain homme à fouler le sol poussiéreux de la Lune », a commenté Massimo Comparini, PDG de Thales Alenia Space Italia et directeur pour l’observation, l’exploration et la navigation chez Thales Alenia Space.

La contribution de Thales Alenia Space s’inscrit dans un accord entre les agences spatiales américaine et italienne signé le 23 octobre 2019 par l'administrateur de la NASA Jim Bridenstine et Giorgio Saccoccia, chef de l'Agence spatiale italienne (ASI), scellant l'intention commune d'étendre la collaboration fructueuse et durable entre les deux pays.

En route vers la Lune

Thales Alenia Space continue de repousser les frontières de l'exploration spatiale. La société est déjà engagée par l'Agence spatiale européenne pour les phases d'étude de deux éléments clés du dernier projet de tentative de l'homme d'atteindre la Lune, la plate-forme orbitale et passerelle lunaire LOP-G (Lunar Orbital Platform – Gateway).

Le projet comprend l’élément pressurisé I-HAB doté de fonctions d'habitabilité et de maintien de la vie, offrant des capacités d'amarrage pour fournir des interfaces et des ressources aux véhicules de passage et le module logistique ESPRIT qui comprend des systèmes de stockage et de ravitaillement en propergol de l'élément de propulsion électrique, des systèmes de communication avec la lune, des points d'interface pour les charges utiles externes et un sas pour déployer des charges utiles scientifiques.

Vénus, Mars, Mercure, Saturne, le Soleil, les comètes, les exoplanètes, l'univers sombre… et demain, le retour sur la Lune! Thales Alenia Space a toujours été le partenaire essentiel des missions d'exploration internationales ce qui correspondant parfaitement à son aspiration «Space for life». Tout en explorant et en comprenant mieux notre système solaire, la société a également largement contribué à la Station spatiale internationale en fournissant les modules pressurisés destiné à la fois à la station elle-même et mais aussi pour ses cargos de ravitaillement.

Retrouvez Thales Alenia Space


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Thales Alenia space sélectionné par l'agence spatiale Européenne pour le projet Copernicus
16/07/2020 | AEROCONTACT | ESPACE

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a été sélectionnée par l'Agence spatiale e...


Airbus remporte un contrat de l'ESA pour la construction du troisième module de service européen pour le vaisseau spatial Orion de la NASA
27/05/2020 | AEROCONTACT | ESPACE

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé un contrat avec Airbus pour la construction du troisième module de service européen (ESM) po...


Le projet Promise mené par Thales Alenia Space permettra la création de satellites 100% Européens.
27/05/2020 | AEROCONTACT | ESPACE

- Thales Alenia Space en Espagne dirige un consortium dans le cadre du programme Horizon 2020 de la Commission européenne- Le Projet PROMISE vise à am&ea...

Lire aussi :


07/08/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

L'agence spatiale russe Roskosmos, malmenée par la concurrence de la société SpaceX d'Elon Musk, a annoncé vendredi qu'elle envisageait de ramener des échantillons du sol de ...


04/08/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

Le lancement de la fusée Ariane 5 depuis Kourou, en Guyane française, avec à son bord trois satellites pour les opérateurs Intelsat et B-SAT, deux fois reporté en juillet, est ...


28/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | ESPACE

L'astronaute français Thomas Pesquet s'envolera vers la Station spatiale internationale (ISS) au printemps 2021, à bord de la nouvelle capsule américaine Crew Dragon de Spa...