COVID-19 : Comment réduire les risques de transmission dans les avions ?

Ansys

29/05/2020 | 548 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
COVID-19 : Comment réduire les risques de transmission dans les avions ? © Ansys

Avec une reprise partielle du trafic aérien envisagée pour cet été, les industriels de l’aéronautique doivent relever de nombreux défis pour appliquer les mesures sanitaires et réduire les risques de transmission du virus dans les avions. 

Alors que de nombreuses compagnies veulent rendre le port du masque obligatoire, une nouvelle vidéo d’Ansys - éditeur de logiciel de simulation - montre comment le virus peut circuler à travers l’air de la cabine. La simulation d’Ansys s’appuie sur des modèles physiques complexes des flux d’air créés par le système de ventilation de l’avion afin d’illustrer comment les particules en suspension se propagent entre les passagers, lorsque ces derniers portent un masque et quand ils n’en portent pas. La simulation montre que porter un masque limite significativement la quantité de particules et la distance parcourue par les gouttelettes lors d’une toux, d’un éternuement ou d’une expectoration, ce qui réduit le risque de contamination des autres passagers.

       

Ansys s’est également penché sur les systèmes de désinfection par lumière UV et comment les déployer efficacement au sein des avions. Airbus et Boeing s’intéressent actuellement à cette méthode pour leurs avions et la technologie est en test dans le métro de New-York. Les systèmes de désinfection par lumière UV fonctionnent selon le principe de la « ligne de vue ». Autrement dit, pour qu’une surface soit désinfectée, elle doit être directement visible par la source lumineuse. Par conséquent, tout objet créant de l’ombre pourrait réduire l’exposition de la surface et empêcher une désinfection efficace. L’appareil doit aussi délivrer le bon dosage d’UV pour être efficace contre le Covid-19, soit 600 mJ/cm2.

La vidéo simule un système robotisé mobile capable de désinfecter l’ensemble de la cabine entre deux vols et en quelques minutes seulement. Grâce à ses bras, l’appareil peut couvrir toutes les surfaces efficacement et en un temps record, bien qu’il doive être placé et sorti de la cabine à chaque utilisation.

.       

Autre option explorée par Ansys, celle d’appareils d’éclairage UV fixes disposés dans la cabine. La simulation montre que si ces dispositifs peuvent être facilement déployés, leur technologie requiert d’importantes améliorations car ils risquent de ne pas diffuser efficacement la lumière UV sur toutes les surfaces. A ce jour, les systèmes robotisés semblent donc être les plus sûrs et performants.


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


HORIZONS ACADEMY décroche la certification QUALIOPI !
09/07/2020 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Après deux audits de contrôle et de vérification qui se sont déroulés fin mai et début juin dans les centres respectivement de...


Thales nomme Bernard Barrera Conseiller Défense Terre du Groupe
07/07/2020 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

- A compter du 1er novembre 2020, le Général d’armée Bernard Barrera rejoindra Thales en tant que Conseiller Défense Terre du Groupe....


Rajesh Krishnamurthy nommé président du directoire d’Expleo pour mener la prochaine étape de la transformation du groupe
29/06/2020 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le conseil de surveillance d’Expleo annonce ce jour la nomination de Rajesh Krishnamurthy en tant que nouveau président du directoire du groupe. Il rempla...

Lire aussi :


Safran réduit ses effectifs mais évite les licenciements en France
09/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

L'équipementier aéronautique et motoriste Safran, dont l'activité est lourdement affectée par la crise due au coronavirus, a signé un accord avec les syndicats français prévoyant d...


09/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Mecafi, une société de Châtellerault (Vienne) spécialisée dans la fabrication de pièces pour l'aéronautique, a annoncé mercredi en CSE un plan de réorganisation prévoyant 242 licenciem...


Airbus a livré 196 avions commerciaux au premier semestre
08/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Les effets de la pandémie sur les livraisons d'avions commerciaux sont bien là. Airbus n'aura finalement livré que 196 appareils au cours des six premiers mois de l'année, soi...