Thales Alenia Space fournira 2 éléments pressurisés majeurs de la station spatiale commerciale Axiom

Thales Alenia Space

24/06/2020 | 802 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
Thales Alenia Space fournira 2 éléments pressurisés majeurs de la station spatiale commerciale Axiom © Thales Alenia Space

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a signé avec Axiom Space, société basée à Houston, aux Etats-Unis, la première tranche d’un contrat permettant de démarrer le développement de deux éléments pressurisés majeurs pour la première station spatiale commerciale au monde.

En janvier dernier, la NASA a retenu la proposition d'Axiom visant à fixer les modules de sa station spatiale à la Station Spatiale Internationale (ISS), à partir du second semestre 2024, créant ainsi un nouveau "segment Axiom" qui augmentera le volume utilisable et habitable de l’ISS. Lorsque cette dernière arrivera en fin de vie, le segment Axiom se détachera et fonctionnera comme une station spatiale commerciale en vol libre. La station Axiom sera fixée au nœud de jonction Node 2 de l'ISS construit par Thales Alenia Space.

Axiom proposera à des astronautes professionnels et privés de réaliser jusqu’à deux vols par an vers la Station Spatiale Internationale, le premier étant prévu en octobre 2021, tout en développant en parallèle les éléments de sa propre station spatiale.

Thales Alenia Space sera responsable de la conception, du développement, de l'assemblage et des tests de la structure primaire ainsi que du système de protection contre les micrométéorites et les débris pour les deux premiers éléments qui seront envoyés vers l’ISS : le nœud de jonction Node 1 (AxN1) et le module d'habitation (AxH), en s’appuyant sur son expérience réussie dans la construction de modules pressurisés pour l’ISS. Axiom réceptionnera ces deux éléments dans ses installations de Houston pour réaliser l'intégration, l'équipement des systèmes de base et la certification de vol avant l'expédition vers le site de lancement.

Walter Cugno, Directeur des activités Sciences et Exploration de Thales Alenia Space, a déclaré : « L’expertise inégalée de Thales Alenia Space en matière de modules pressurisés en fait un partenaire incontournable de toutes les missions d'exploration humaine vers l’espace lointain. Je suis convaincu que ce partenariat avec Axiom ouvrira de nouveaux horizons en révolutionnant la présence humaine en orbite basse. »

Massimo Comparini, Président Directeur Général adjoint, Directeur des activités Observation, Exploration et Navigation de Thales Alenia Space, a commenté : « Cette mission est une étape importante pour le développement de voyages commerciaux indépendants et pour favoriser la croissance d'une économie solide et compétitive en orbite basse. La synergie avec l'ensemble de l'écosystème spatial, depuis les institutions gouvernementales et les agences internationales jusqu’aux entreprises privées, positionne Thales Alenia Space au cœur même de l'industrie. Avec notre partenaire Axiom, nous sommes heureux de participer au développement d’un nouveau marché durable en orbite basse qui s’appuie sur des destinations spatiales commerciales. »

« La structure de la Station spatiale internationale nous a légué un héritage de sécurité et de fiabilité malgré l'immense complexité technique », a déclaré Michael Suffredini, Président-Directeur-Général d'Axiom Space et ancien directeur du programme ISS de la NASA de 2005 à 2015. « Nous sommes ravis de combiner l'expertise d'Axiom en matière de vols spatiaux habités à l’expérience de Thales Alenia Space, pour bâtir la prochaine étape de la présence humaine en orbite basse basée sur des acquis éprouvés. Les deux premiers modules de la station spatiale commerciale Axiom seront le gage d'un avenir commercial florissant dans l'espace. »

Thales Alenia Space a fourni une part importante du volume pressurisé de la Station spatiale internationale, dont notamment des éléments de pointe comme les Node 2 et 3, la structure du laboratoire européen Columbus, les modules logistiques polyvalents (MPLM), le module logistique permanent (PPM) et la Cupola, ainsi que les modules de fret des vaisseaux ravitailleurs ATV et Cygnus


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


21/12/2022 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Après plusieurs semaines d’échanges et de travail, Aeroluxus et Horizons Academy For Professionals viennent de signer un contrat de partenariat.Aer...


Elite Simulation Solutions, « boutique hôtel du simulateur », élargit son offre
15/12/2022 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

La société suisse ELITE Simulation Solutions, basée à Zürich, conçoit, développe, produit et vend des simulateurs de vol...


Pour la première fois, un démonstrateur de drone d'appui largué et opéré à partir d'un A400M en vol
13/12/2022 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

La Bundeswehr, Airbus, le Centre aérospatial allemand DLR et les entreprises SFL et Geradts ont réalisé un premier essai en vol de largage suivi de d...

Lire aussi :


Boeing tourne la page du 747 en livrant son tout dernier Jumbo Jet
31/01/2023 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Il était probablement l'avion le plus iconique produit par Boeing, celui qui a rétréci le monde, qui a démocratisé le transport aérien. C'est pourquoi l'avionneur américain a mis le...


Airbus compte recruter de nouveau 13000 personnes en 2023
30/01/2023 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Les besoins d'Airbus en recrutement sont toujours aussi importants. L'avionneur européen a annoncé qu'il espérait recruter 13 000 personnes en 2023 dans le monde, un volume ...


L'industrie italienne s'engage sur la prochaine phase de développement de l'avion de combat GCAP
26/01/2023 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le projet Global Combat Air Program (GCAP) avance. L'équipe d'industriels italiens du programme Tempest, menée par Leonardo, a formalisé le 26 janvier sa participation au no...