L'ESTACA franchit un nouveau cap dans la formation à l'entrepreneuriat

Estaca

30/06/2020 | 966 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
L'ESTACA franchit un nouveau cap dans la formation à l'entrepreneuriat © Estaca

L'ESTACA présente son programme « Destination Entrepreneur » visant à accompagner les élèves ingénieurs dans leurs projets de création d'entreprise. L'école spécialiste des nouvelles mobilités renforce son offre pédagogique consacrée à l'entrepreneuriat en créant un nouvel axe de formation intégré au cursus pédagogique de l'école. Transverse à toutes les filières, le dispositif « Destination Entrepreneur » permet aux étudiants de découvrir les fondamentaux de la création d'entreprise et leur donne toutes les clés pour mûrir un projet entrepreneurial.

Cultiver la fibre entrepreneuriale des étudiants

Le programme « Destination Entrepreneur » répond à un triple constat de la part de l'ESTACA. Ses élèves sont toujours plus nombreux à vouloir créer leur entreprise ou participer à un projet de développement de start-up, en s'appuyant sur leur expertise en ingénierie. Cela se traduit notamment par l'augmentation des demandes d'accès au statut d'étudiant-entrepreneur. L'École répond ainsi aux attentes d'une génération d'étudiants tournée vers l'innovation, qui souhaite mettre ses compétences en ingénierie au service de structures agiles, menant des projets qui ont impact positif sur la société. Par ailleurs, les recruteurs au sein des start-up, PME ou grands groupes sont de plus en plus à la recherche de cette fibre entrepreneuriale et de profils « d'intrapreneurs ».

CHIFFRES CLÉS

- En 2017, un seul élève possédait le statut d'étudiant-entrepreneur à l'ESTACA, ils sont une dizaine aujourd'hui.

- En trois ans, l'ESTACA a accompagné une vingtaine d'étudiants dans la création et le développement de leur start-up. 

Renforcer l'offre pédagogique dédiée à l'entrepreneuriat

Le programme « Destination Entrepreneur » remplace l'option mise en place en 2016 et débute dès la deuxième année de formation à l'ESTACA. La formation devient ainsi obligatoire pour tout élève de l'École. Elle peut ensuite être poursuivie et complétée sur les trois années suivantes sur la base du volontariat au travers de modules permettant un approfondissement des thématiques abordées en deuxième année, un accompagnement personnalisé et éventuellement l'accès au statut d'étudiant-entrepreneur. Ce statut permet notamment à l'étudiant de se consacrer à son projet de création d'entreprise en remplacement d'un stage obligatoire.

Expérimenter concrètement un projet entrepreneurial

Parallèlement aux modules de cours de troisième année, les étudiants développent une expérimentation concrète du projet entrepreneurial avec les nouveaux Projets d'innovation et de création d'entreprise (PRICE). Deux options s'offrent à eux en fonction de leurs aspirations : travailler sur un sujet de création d'entreprise proposé par un partenaire de l'ESTACA où sur leur propre projet. Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la pédagogie par projet qui est au cœur du modèle de formation de l'école. En accordant une place centrale à l'expérimentation et à la pratique, ces projets permettent aux étudiants de se confronter directement aux exigences techniques, technologiques et managériales inhérentes à tout projet d'ingénierie.
 

"Avec Victor Rioli, étudiant de ma promotion à l'ESTACA, nous travaillons sur notre projet de création d'entreprise depuis la fin d'année 2019 et avons obtenu le statut d'étudiant-entrepreneur en février dernier. Cela nous permet de nous consacrer à 100% sur notre projet « Aiguillon » qui vise à produire un nouvel aiguillage ferroviaire. Nous réalisons notre stage de fin d'études dans le cadre de notre projet entrepreneurial. Nous sommes encadrés par deux tuteurs de l'ESTACA, avec qui nous avons des rendez-vous hebdomadaires et qui nous aident beaucoup sur le plan technique mais aussi dans la structuration de notre projet, la compréhension des besoins du marché, la construction de notre business model. J'avais cette envie de développer des innovations technologiques, l'accompagnement proposé par l'ESTACA m'a permis d'oser me lancer dans l'entrepreneuriat."

Quentin Gagétudiant-entrepreneur en 5e année à l'ESTACA

Une méthodologie qui a déjà fait ses preuves

À travers cette formation, l'ESTACA entend susciter des vocations entrepreneuriales, mais également faire découvrir des compétences transverses, tout aussi utiles au sein des entreprises telles que le marketing, le management, le développement commercial. Depuis 2016, 11 entreprises ont ainsi été créées par des étudiants de l'école. Le nombre d'étudiants impliqués dans une démarche entrepreneuriale lors de leurs études, que ce soit avec le statut d'étudiant-entrepreneur ou en développant leur projet d'entreprise, a été multiplié par quatre depuis 2017.


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran
09/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Celeste Thomasson est nommée Secrétaire Générale de Safran à compter du 1er août 2020.Elle remplace Alex Fain, qui fait valoir...


Sadika Moussaoui devient Directrice des Ressources Humaines d’ATR
08/07/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Sadika Moussaoui, 46 ans, a été nommée Directrice des Ressources Humaines d’ATR à compter du 1er juillet 2020. En charge de la s...


Henri de Peyrelongue est nommé Directeur général adjoint Commercial Ventes Air France-KLM. Pieter Bootsma est nommé Chief Revenue Officer Air France-KLM.
19/06/2020 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Henri de Peyrelongue est nommé Directeur général adjoint, Commercial Ventes Air France-KLM, à compter du 1er juillet 2020. Il dir...

Lire aussi :


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...


L'EPNER doit « maintenir un haut degré de compétences »
06/09/2018 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Depuis 1946, l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) forme les futurs pilotes et ingénieurs dédiés aux essais en vol des aéronefs, aussi bien civils que mi...