Connaissez-vous les ambassadeurs de Safran dans les écoles ?

Safran

06/01/2022 | 770 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
Connaissez-vous les ambassadeurs de Safran dans les écoles ? © Safran

Depuis 2016, Safran a mis en place un réseau de collaborateurs appelés ambassadeurs, en charge de promouvoir l’image du Groupe auprès d’écoles dont ils sont issus. Rencontre avec Manon Cervellin, Samia Khannoufi et Mathilde Ouattara-Brigaudet, qui viennent de rejoindre le réseau.

Quel est votre parcours ? 

Manon – Je suis issue de la promotion 2011 de l’ISAE-SUPAERO. Après une césure chez Michelin, j’ai effectué mon projet de fin d'études chez Safran Aircraft Engines à Villaroche* puis j’ai été recrutée par Safran Transmission Systems** à Colombes. Deux ans plus tard, j'ai rejoint Safran Electrical & Power à Villemur, où j'ai occupé successivement les postes de contrôle de production A350, responsable industrialisation A380, chef de projet usine du futur et reconnaissance d’images, chef de projet industrialisation H160 et enfin responsable industrialisation.

Samia - Majeure de promotion à l’Institut Universitaire de Technologie de Tulle, en Génie Industriel et Maintenance, j’ai rejoint en 2016 l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) de Paris, en Génie industriel. J’ai eu la chance d’effectuer mes trois années d’alternance chez Safran à Niort et d’y acquérir de solides compétences qui m’ont permis d’être embauchée en 2019 aux Méthodes.

Mathilde – Je suis diplômée de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne (promotion 2007), avec une spécialisation en énergétiques et procédés. J’ai poursuivi avec une thèse sur les matériaux de piles à combustible au laboratoire CEP de l’Ecole des Mines de Paris. Puis j’ai travaillé chez Valeo en tant qu’ingénieur stockage d’énergie, sur les batteries plomb, Li-ion et supercondensateurs. Je me suis ensuite spécialisée dans la conception de batteries Li-ion chez Zodiac Aerospace, puis chez PSA et enfin chez Safran, depuis juillet 2019.

Pouvez-vous nous détailler votre mission d’ambassadeur ? 

Manon – Ma mission est de participer aux rencontres avec l’ISAE-SUPAERO pour échanger avec les étudiants, répondre à leurs interrogations et partager mon parcours, que ce soit sur le campus universitaire, dans les établissements de Safran ou ailleurs.

Samia – Je dois développer la notoriété de Safran au sein de l’école ENSAM Paris, notamment pour aider à la détection de jeunes talents et proposer des projets de stage ou de recherche. Je suis aussi tenue de faire des propositions sur les perspectives de développement de la relation école.

Mathilde - Je représente le Groupe auprès des étudiants de l’Ecole des Mines de Paris en participant à leurs événements, deux fois par an minimum. Le premier auquel j'ai participé, en compagnie d’autres ambassadeurs de Safran, a été une table ronde des métiers qui nous a permis de faire connaitre les stages à pourvoir.

Pourquoi avoir rejoint ce réseau des ambassadeurs ? 

Manon - J’ai envie de partager mon expérience professionnelle avec les étudiants. Avec une dizaine d’années à mon actif, je pense pouvoir répondre à leurs interrogations sur des situations que j'ai vécues, et plus largement sur les parcours existants au sein de l'entreprise.

Samia - Cela permet de renforcer nos liens avec l’enseignement et de mettre en relation nos besoins avec ceux des programmes de recherche et développement. Et puis, c’est plaisant de pouvoir échanger et partager mon expérience !

Mathilde - Je souhaite contribuer à rendre plus concret le métier d’ingénieur pour les étudiants, qui se posent beaucoup de questions sur leurs choix d’orientation, les secteurs d’activité, les métiers... C’est aussi l’occasion pour moi de montrer l’exemple d’un parcours professionnel féminin pour les étudiantes qui manquent parfois de représentations.


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


ELISA AEROSPACE pose la 1ère pierre du futur Campus de Bordeaux
13/01/2022 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

ELISA AEROSPACE, Ecole de l’aéronautique, du spatial, des technologies de l’avenir et des transports du futur, forme les ingén...


L'IPSA et l'institut IPSOS dévoilent les résultats du 3e Observatoire des métiers de l'air et de l'espace
13/01/2022 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Ce mardi 11 janvier 2022, l’IPSA et l'institut IPSOS investissaient l'Aéro-Club de France (Paris 16e) pour présenter le...


L'opération de recrutement Tech Alternance revient en 2022 et ouvre ses portes
12/01/2022 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Pour cette nouvelle édition 2022, un salon avec un double format sera proposé : un format virtuel le 10 mai 2022, et un format en présentiel &agra...

Lire aussi :


Safran et Albany International se positionnent sur les matériaux composites de la future génération de moteurs civils
01/12/2021 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Safran Aircraft Engines et le groupe américain Albany International annoncent prolonger leur partenariat stratégique sur les matériaux composites avancés jusqu'en 2046, avec e...


Safran Aircraft Engine Services s'étend à l'aéroport de Bruxelles
24/06/2021 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | MAINTENANCE / MRO

Safran Aircraft Engine Brussels va renforcer ses activités en Belgique. L'entité du groupe Safran a conclu un partenariat avec l'aéroport de Bruxelles pour ouvrir un nouveau...


En images : Tout sur la cabine du nouvel Airbus A330neo de Corsair
19/04/2021 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | TRANSPORT AÉRIEN

La montée en gamme de Corsair se poursuit. Avec la mise en service de son premier Airbus A330neo (MSN 1975, F-HRNB, premier au monde avec une MTOW de 251 tonnes) sur une...