AMIS : un projet de robot spatial mené par les étudiants de l'IPSA Toulouse avec le CNES !

IPSA

07/07/2022 | 1104 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
AMIS : un projet de robot spatial mené par les étudiants de l'IPSA Toulouse avec le CNES ! © IPSA

Depuis plusieurs années dans le cadre des Grands Projets, des étudiants de l’IPSA Toulousese relaient dans l’espoir de développer un robot spatial. Depuis le mois de décembre 2021 et une sélection pour la campagne Parabole Étudiants 2022 organisée par le CNES en partenariat avec l’entreprise Novespace, ce projet devient enfin réalité. Son nom ? Assistant aux Missions d’Intervention Spatiales ou, tout simplement, AMIS.

L’histoire d’AMIS débute durant l’année 2018-2019 sous l’impulsion de Roxana Perrier, professeure de sciences spatiales et physique ainsi que pilote du Grand Projet Expériences Spatiales de l’IPSA Toulouse. L’objectif est simple : permettre à une équipe d’étudiants de 1re et 2e années de concevoir un robot capable d’aider les astronautes dans leurs opérations extravéhiculaires de maintenance en emportant une quantité plus importante de matériel et d’outils lors de leurs sorties. Année après année, des équipes d’IPSAliens vont ainsi se succéder, affinant, améliorant et faisant évoluer toujours un peu plus le projet jusqu’à prendre la forme qu’il connaît aujourd’hui, celui d’un robot semblable à un cube de 30 cm de côté, fait en aluminium, construit dans le respect des principes du développement durable et capable de se mouvoir en trois dimensions effectuant des rotations selon trois axes différents. Propulsé à l’aide de gaz sous pression et alimenté en énergie par une batterie interne, AMIS se déplacera de manière autonome grâce à un programme pré-enregistré.

Des experts « amis » du projet AMIS !

Si ce projet hautement ambitieux a clairement franchi un palier, il le doit en partie à une rencontre, celle faite avec l’astronaute français Philippe Perrin par l’un des membres de son équipe en octobre 2021. « L’échange a permis de connaître le point de vue d’une personne directement visée par ce projet, mais aussi d’obtenir son parrainage et de mettre en évidence le fait que dans l’espace, une ressource comme le gaz est une ressource rare, explique Hadrien Lehmann Herfort (promo 2025), chef du projet. S’en est suivie la conclusion que le robot ne devait pas être un robot à usage régulier mais plutôt à usage ponctuel et que la thématique du projet devait devenir la suivante : comment réagir face à un problème survenant dans l’espace ? » Un nouvel élan qui permettra, quelques semaines plus tard, à AMIS d’être adoubé dans le cadre de l’appel à projets Parabole qui, chaque année, propose aux étudiants participants de concevoir et réaliser des expériences qui pourront être mises en œuvre dans des conditions proches de l’impesanteur, à bord de l’Airbus A310-0G exploité par la société Novespace, filiale du CNES.

Aujourd’hui, le projet AMIS est plus qu’en bonne voie grâce à l’implication sans faille des futurs ingénieurs, parfois aidés par des étudiants de 3e, 4e et 5e années, notamment pour les calculs plus poussés. L’équipe a ainsi pu réaliser une première maquette taille réelle faite en aluminium d’une épaisseur de 3mm et construite dans l’atelier d’un ferronnier d’art, et bénéficie des conseils avisés d’Alexis Jolion, ingénieur vol parabolique chez Novespace. « Outre le fait de surveiller le bon déroulement de la conception, de l’expérience et du respect des normes, il nous aide grandement pour certaines tâches, nous permettant de nous conformer aux attendus techniques d’un tel projet », précise Hadrien. Bien entendu, les étudiants peuvent également compter sur le soutien du CNES. « Il nous fournit l’étagère qui sera le support pour notre bras mécanique et prend en charge l’aspect logistique de cette campagne en dehors des transports, sans parler des nombreux conseils prodigués par Sébastien Rouquette, chef de projet vols paraboliques au CNES, lorsque le projet était en maturation les années précédentes. Ce dernier nous a d’ailleurs écrit une lettre de recommandation pour la sélection lors de la campagne Parabole Étudiants 2022 ! »

Bientôt un vol 0g !

Loin de se reposer sur ses lauriers, l’équipe d’AMIS continue à travailler, se fixant de nombreux objectifs à atteindre les semaines et mois prochains, avec notamment la construction du système de propulsion au CO2 sous pression, celle du bras mécanique pour le lancement ou encore la réalisation de tests de sécurité sur les composants et le programme. La prochaine grande étape du projet se déroulera à la rentrée prochaine, entre le 26 septembre et le 4 octobre 2022. Pendant cette période, six étudiants se rendront à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, dans les locaux de Novespace, afin de préparer le robot et le bras mécanique et ainsi réaliser l’expérience lors d’un vol 0g !

Vous avez envie d’en savoir plus sur AMIS et de suivre son avancée ? Rendez-vous sur le site Internet du projet !

Retrouvez également AMIS sur Facebook et Instagram !


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Nominations au sein de la direction générale de Safran Landing Systems
15/09/2022 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Safran Landing Systems annonce plusieurs nominations au sein de son équipe dirigeante :Delphine Berilloux est nommée Directrice des Ressources HumainesSo...


Dassault Aviation : Premiers succès pour le bac pro aéronautique en Inde
06/09/2022 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

En Inde, le Bac pro Aéronautique Aeronautical Structure & Equipment Fitter, construit par la Dassault Skill Academy et que nous avons initié avec les...


04/08/2022 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Depuis 2013, Horizons Academy s’est développée dans l’hexagone et est aujourd’hui présente dans 6 villes en France. Ouvert en&nb...

Lire aussi :


ELITE Simulation Solutions, des simulateurs de haut vol
08/09/2022 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

ELITE (Electronic IFR Training Environment) Simulation Solutions est une société suisse produisant des simulateurs de vol certifiés EASA et FAA depuis 1987. Ainsi, ce ne s...


L'école de pilotage d'Airbus pousse les murs à Angoulême pour répondre aux futurs besoins massifs des compagnies aériennes
23/03/2022 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Airbus Flight Academy Europe (AFAE), filiale à 100% d'Airbus, a inauguré son nouveau campus à Angoulême le 2 mars. Le centre de formation ab-initio de l'avionneur en Europe a ...


Hubworkair se développe dans le reclassement en collaboration avec Airbus
06/04/2021 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Avec la crise liée à la pandémie de SARS-CoV-2, les problématiques du marché de l'emploi aéronautique se sont complètement inversées en un an. Alors que le secteur recrutait en masse ...