Analyste pricing


© FITEX Consulting
Travaillant étroitement avec les responsables de produits, tout en appuyant le service lié à la vente, l’analyste pricing s’assure de la pertinence des prix pratiqués par l’entreprise aéronautique qui l’emploie. Il réalise également une veille économique pour établir et actualiser les grilles tarifaires de la société.

Missions


• Suivi et analyse du marché : concurrence, niveaux de prix, incidence d’événements particuliers
• Étudier les recettes et établir des prévisions en termes de rendements
• Mettre en place des techniques et des outils de pricing
• Procéder à une mise à niveau des tarifications selon les taux de remplissage
• Établir des rapports d’évaluation et présenter ses solutions

Compétences


• Excellente connaissance en techniques financières, principes économiques et gestion
• Connaissance approfondie de son marché
• Aptitude au calcul
• Excellente maîtrise des outils informatiques et bureautiques
• Aptitude à travailler dans un univers stressant

Formations


Le métier d’analyste pricing est accessible aux détenteurs d’un Master 2 en Économie ou Finances. Les ingénieurs en commerce sont également faits pour ce poste. Au final, il s’agit surtout d’une fonction où l’expérience et la connaissance du marché seront mises à contribution.

Salaire


L’analyste pricing junior perçoit un salaire de 2500 euros par mois. Ce montant sera revalorisé au fil des années.

Évolutions de carrière


Selon ses gains d’expérience, l’analyste pricing peut très vite grimper les échelons et décrocher un poste d’encadreur. Il peut même devenir Chef de département pricing en une dizaine d’années, ou évoluer vers le poste de Directeur commercial.

Autres appellations


• Analyste revenue manager
• Pricer