Gestionnaire de flux


© advents.fr
Le gestionnaire de flux joue le rôle d’interface entre la production, les fournisseurs, les stocks, le département des ventes ainsi que le pôle expédition. Concrètement, il gère les charges de travail de chaque département dans une logique d’optimisation des coûts.

Missions


• Servir d’interface avec les fournisseurs
• Définition d’un plan de travail pour les flux de production
• Coordination des équipes
• Coordination du travail des équipes
• Négociation des contrats avec les fournisseurs et les clients
• S’assurer des respects des objectifs qualité et coûts, et des délais d’exécution

Compétences


• Connaissances en organisation et en méthodes industrielles
• Maîtrise des logiciels de gestion de stocks
• Compétences en gestion de production
• Fin négociateur
• Fortes capacités relationnelles
• Maîtrise des codes de communication en commerce international

Formation


Le métier de Gestionnaire de flux est accessible avec une licence ou une maîtrise en Sciences de gestion ou en MAI (maîtrise achat industriel), avec une option Commerce et marketing international. Un diplôme délivré par une école d’ingénieurs généralistes ou par une école supérieure de commerce, ainsi qu'un diplôme de spécialisation en logistique est également recevable.

Salaire


Le Gestionnaire de flux débutant touche environ 25 000 euros nets par an, tandis qu’un cadre confirmé peut gagner entre 35 000 et 45 000 euros bruts par an.

Évolution de carrière


Avec beaucoup d’expérience, le Gestionnaire de flux pourra postuler pour le poste de Responsable de gestion des stocks, de Responsable entrepôt, de Responsable plate-forme, de Responsable exploitation, ou encore de Responsable préparation réception.

Autres appellations


• Gestionnaire de flux de production
• Gestionnaire de flux de produits
• Responsable flux industriels
• Ingénieur Supply Chain
• Ingénieur planification Supply Chain
•Coordinateur logisticien