Hôtesse de l’air et Steward


© ESMA
Vecteur de l’image de la compagnie auprès des passagers, l’hôtesse de l’air et le steward sont les premières personnes que les voyageurs découvrent au moment d’embarquer dans l’aéronef.

Missions


• Avant le décollage, contrôler les différents équipements de sécurité dans la cabine (masques à oxygène, gilets de sauvetage...)
• Accueillir les passagers et leur indiquer leur place dans l’avion
• Faire une démonstration de sécurité aux passagers et les informer de la procédure à suivre si un accident survient
• Veiller à ce que les passagers respectent scrupuleusement les différentes consignes de sécurité
• Effectuer le service : distribution de nourriture et de boissons, mise à disposition de couvertures, d’oreillers, de revues et de journaux
• Vendre des produits détaxés

Compétences


• Grande résistance nerveuse et physique
• Sang-froid extrême pour guider calmement les passagers en cas d’incident en vol
• Maîtrise parfaite de l’anglais et d'une deuxième langue étrangère
• Aptitude à travailler à des horaires décalés
• Capacité à donner les premiers soins aux éventuels blessés

Formation


Si le bac est le minimum exigé pour devenir hôtesse de l’air ou steward, un bac +2 est généralement privilégié par les recruteurs. Par ailleurs, les personnels de cabine doivent être titulaires d’un « Cabin crew attestation » (CCA), obtenue après une formation payante de 140 heures minimum.

Salaire


Le salaire d’une hôtesse ou d’un steward débutant tourne autour de 1 500 € bruts mensuels auquel il faut ajouter des indemnités et des primes diverses. Un chef de cabine peut gagner entre 1 900 et 5 000 € bruts mensuels.

Évolution de carrière


Après des années d’expérience, il (elle) peut devenir chef de cabine et ainsi encadrer le personnel navigant. Ultérieurement, il lui est possible de devenir instructeur ou chef des personnels navigants.

Autres appellations


• Personnel navigant commercial (PNC)