Instructeur simulateur de vol


© Ph Delafosse / Air France
Le moniteur au simulateur de vol s’occupe de la mise en œuvre et de l’apprentissage des futurs pilotes à travers une plateforme virtuelle. Dans cette optique, il peut encadrer tout un équipage, ou jouer le rôle d’évaluateur et d’examinateur.

Missions


• Formation des apprentis pilotes sur les organes de commande et de contrôle, ainsi que les environnements et les conditions de vol
• Instruction des pilotes qui ont besoin d'une mise à niveau
• Mise en œuvre d’examens qualifiants (CRE, TER, FER…)
• Contrôle et maintenance du simulateur de vol
• Accompagnement des apprentis lors d’un vol d’essai

Compétences


• Maîtrise des systèmes de navigation, de pilotage et des logiciels aéronautiques
• Excellente maîtrise des procédés de communication aéronautique
• Parfaite connaissance des gestuelles de communication des agents sur piste
• Excellente aptitude pédagogique
• Connaissances poussées des méthodes d’apprentissage et de la technicité de tous les modèles de simulateurs de vol
• Excellente maîtrise de l’anglais

Formations


Après un Bac scientifique, le postulant au poste de moniteur simulateur de vol doit poursuivre une licence de pilote professionnel. Des qualifications spécifiques sont aussi exigées, à l'instar du travail en équipage Avion (FTE, MCC) et du vol aux instruments (IFR, IR), sans oublier la qualification d'examinateur.

Salaire


La rémunération d’un moniteur simulateur de vol tourne autour de 1500 euros par mois.

Évolutions de carrière


Après quelques années d'expérience, le moniteur simulateur de vol peut viser un poste d’encadreur.

Autres appellations


• Instructeur en simulateur de vol
• Instructeur examinateur simulateur de vol