Mécanicien d’entretien d’avion


© Philippe Stroppa / Safran
Le mécanicien d’entretien d’avion réalise des contrôles de fonctionnement et d’efficacité sur les pièces mécaniques des aéronefs. C'est donc sans surprise si les opérations de maintenance – dans le strict respect du protocole en vigueur - lui reviennent.

Missions


• Contrôle visuel et instrumental des éléments hydrauliques, mécaniques et électriques de l’avion
• Démontage des pièces défectueuses ou usées, avant la réparation et le remontage
• Mise en œuvre des procédures de tests et de contrôle sur les pièces indiquées
• Établissement de rapport de maintenance

Compétences


• Connaissances parfaites des différentes compositions des aéronefs, aussi bien des pièces mécaniques que des éléments informatiques
• Parfaite maîtrise des procédés de démontage et de maintenance des avions
• Polyvalence
• Rigueur et méthode dans le travail
• Excellente capacité d’analyse
• Bonne maîtrise de l’anglais technique

Formations


Le CAP Aéronautique, option Avionique, structure ou systèmes, permet d’accéder au poste d’ouvrier mécanicien d’entretien d’avion. Néanmoins, un Bac Pro en Aéronautique ou en Aviation générale, ou encore une licence professionnelle en maintenance est aussi très bien vu par les recruteurs.

Salaire


En fonction de la spécialité et du profil, les mécaniciens d'entretien d'avion gagnent entre 1100 à 1700 euros bruts mensuels.

Évolutions de carrière


Outre la possibilité de diversifier et parfaire ses compétences à travers les nombreuses formations, le mécanicien d'entretien d'avion peut devenir metteur en point après quelques années d'expérience. De même, après 10 ans dans le métier, il lui est possible de postuler pour la fonction de chef d’équipe ou de contremaître. Enfin, il peut intégrer un bureau d'études.

Autres appellations


• Mécanicien d’aéronef
• Mécanicien de piste
• Mécanicien système avionique