Monteur câbleur aéronautique


©
Le monteur-câbleur aéronautique est en charge de l’installation et de la mise en relation des outils électriques et électromécaniques d’un aéronef. Il peut être amené à travailler sur plusieurs terrains (en intérieur comme en extérieur, sans parler des déplacements possibles), et des supports divers (câblage, ensemble électrique, etc.). Il a également pour mission de tester de manière systématique la bonne marche des éléments qu’il a mis en place, tout en étant responsable des réparations urgentes ou ponctuelles des équipements posés, pour être sûr de ne rien laisser passer (défections, pannes, court-circuit.). Une grande capacité d’adaptation et un respect total des règles de sécurité qui régissent l’environnement de travail sont attendus de lui.

Missions


• Poser, connecter et fixer les fils électriques, en tenant compte des consignes délivrées par les documents de travail ;
• Fixation de câbles électroniques sur des supports variés (tableaux, radars, prototype, etc.) ;
• Entretenir les équipements installés pour maximiser leur longévité ;
• Comprendre l’origine de la défaillance d’une pièce donnée, ou d’un circuit quelconque (aussi bien mécanique que technique et électrotechnique) ;
• Changement des pièces déficientes pour assurer la bonne marche des systèmes mis en place ;
• Collage et vissage des composants.

Compétences


• Aptitude aux travaux manuels,
• Intérêt pour le travail technique,
• Habilitation électrique,
• Connaissance de base en mécanique et en électrotechnique,
• Bonne connaissance de l’anglais technique et des outils high-tech,
• Aisance communicationnelle,
• Gout pour le bricolage,
• Autonomie et rigueur dans le travail,
• Sens de l’initiative,
• Capacité de concentration et d’analyse (pour mieux comprendre les schémas et les consignes techniques).

Formation


Le métier est accessible via un certain nombre de cursus :
• le CAP électricien, option système d’aéronefs,
• le CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques,
• une formation qualifiante sanctionnée par la délivrance d’un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie, dont la spécialisation porte sur le métier de monteur câbleur aéronautique,
• un Bac Professionnel, option Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés,
• un certificat de responsable de chantier en installation électrique.

Salaire


Dans ce métier de l’aéronautique, le débutant gagne un salaire sensiblement égal au SMIC (soit 1460 euros environ), pour arriver à 28 920 euros bruts par an en moyenne, avec l’expérience. Les femmes gagnent 10 % de moins que leurs collègues masculins.

Évolutions de carrière


Une évolution vers un poste de chef d’équipe ou de chantier, mais aussi de gestionnaire de production et de contrôleur qualité est possible. Ce n’est pas tout, car le monteur-câbleur peut, à long terme, se tourner vers la maintenance et l’expertise, moyennant des formations complémentaires.

Autres appellations


• Électricien aéronautique,
• Monteur-électricien,
• Opérateur de câblage,
• Monteur-câbleur en électronique,
• Électricien industriel,
• Agent de montage et de câblage en électronique.

Vidéo : Câbleur aéronautique