Technicien de forge


© SF2M Sud-Est
Le technicien de forge est la personne qui fabrique les pièces métalliques qui seront plus tard assemblées sur un aéronef. À cet effet, il déforme le métal en le travaillant à chaud ou à froid pour donner des pièces résistantes et qui offrent une totale sécurité aux passagers et au personnel navigant.

Missions


• Concevoir et fabriquer des pièces métalliques en utilisant l’une des nombreuses méthodes de forgeage
• Déterminer les procédés et les outils les plus adaptés pour une production donnée, en tenant compte des contraintes imposées dans le cahier des charges
• Effectuer une simulation numérique pour vérifier l’efficacité des solutions choisies
• Optimiser la production des pièces en atelier et accompagner les différentes étapes de la fabrication

Compétences


• Grande maîtrise des différents procédés de forgeage : matriçage, estampage, forgeage libre, forgeage à froid, laminage circulaire ou encore extrusion
• Aptitudes managériales confirmées
• Capacité à respecter les normes environnementales et sécuritaires
• Aptitude à bien s’organiser et à gérer le travail des équipes
• Bonne connaissance de l’anglais technique

Formation


Un BTS en Étude et Réalisation d’Outillage de mise en forme des matériaux ou de mise en forme des matériaux par forgeage est le minimum requis pour devenir technicien de forge.

Salaire


Selon son profil et la taille de l’entreprise dans laquelle il postule, le technicien de forge peut toucher entre 1 200 et 2 000 € bruts par mois.

Évolution de carrière


Après quelques années d’expérience, le technicien de forge peut devenir chef d’atelier ou encadrer une équipe composée de nombreux techniciens. Il lui est également possible de s’orienter vers les bureaux de méthodes ou d’études afin de définir les processus de production, ou concevoir des prototypes et des outillages.

Autres appellations


• Technicien fonderie
• Technicien de laminage à chaud
• Technicien de production