Technicien en métrologie


© sofrapi.fr
Le technicien en métrologie est un maillon important au sein de la section Contrôle qualité, que le produit soit en phase de production ou à son étape finale. En effet, il est amené à travailler avec un ingénieur métrologue pour concevoir des outils de mesure d’un plan de mise en œuvre donné.

Missions


• Vérifier la qualité des pièces de fabrication
• Gérer le parc d’appareils de mesure
• Étalonner chaque élément
• Analyser les fonctionnalités des appareils et corriger les anomalies en présence
• Contrôler les pièces défectueuses sur toutes les chaînes de production

Compétences


• Connaissances approfondies des équipements de mesure aéronautique et des principes de la métrologie
• Solides connaissances en biologie, chimie et statistiques
• Capacité d’analyse
• Sens de la précision et de l’observation
• Aptitude à travailler sous pression
• Aptitudes en anglais technique

Formations


Un BTS en techniques physiques ou un DUT en Mesures physiques permet d’accéder au métier de technicien métrologue. Néanmoins, un CAP et un CQPM de Contrôleur en métrologie ou de Technicien en organisation, option « métrologie et contrôle-qualité » est aussi très apprécié par les recruteurs.

Salaire


Un technicien en métrologie touche mensuellement autour de 1700 euros bruts. Ce montant sera revalorisé avec l’expérience et en fonction de l’entreprise employeur.

Évolutions de carrière


Au fil des années, le technicien en métrologie peut occuper le poste de technicien spécialisé au sein d’un service Recherche et Développement. Il peut aussi devenir ingénieur métrologue, voire directeur de production, après des formations dûment validées et reconnues.

Autres appellations


• Métrologue
• Technicien métrologue
• Agent de contrôle et de métrologie