Technicien maintenance industrielle


© EPLE Auguste Béhal
Le travail du Technicien de maintenance industrielle consiste à assurer le bon fonctionnement des différents équipements de l'aéronef, et cela, en permanence. Il agit donc de manière préventive et curative tout en essayant de détecter les pannes.

Missions


• Prévenir les pannes qui pourraient arrêter la production, entraînant ainsi des coûts supplémentaires à supporter
• Effectuer des interventions d’urgence et remplacer les éventuelles pièces défectueuses
• Procéder à la correction d’un certain nombre de données contenues dans le système informatique
• Chercher continuellement à optimiser les coûts de production
• Proposer des solutions pour améliorer les performances et la sécurité des outils de production

Compétences


• Des compétences techniques dans divers domaines comme l’hydraulique, les automatismes, la mécanique, la pneumatique, l’électrotechnique, l’électronique ou encore l’électricité industrielle sont requises
• Être à l’affût des dernières nouveautés technologiques dans son domaine de compétence
• Grande curiosité et capacité à s’adapter et à se remettre en question
• Grande disponibilité
• Capacité d’analyse et de synthèse
• Capacité à trouver des solutions face aux éventuels problèmes qui se posent

Formation


Il est nécessaire de disposer d’un BTS ou d’un DUT pour devenir technicien de maintenance industrielle. Les recruteurs sont en outre séduits par une licence professionnelle avec une spécialisation en maintenance industrielle ou en gestion de la production industrielle.

Salaire


Lorsqu’il débute sa carrière, le technicien de maintenance industrielle touche en moyenne 2 000 € bruts mensuels.

Évolution de carrière


S’il acquiert de l’expérience, le technicien de maintenance industrielle peut devenir chef d’équipe. Il peut également envisager d’occuper le poste de responsable qualité ou de responsable de fabrication.

Autres appellations



• Mécanicien de maintenance
• Agent de maintenance industrielle
• Maintenancier industriel