Mécanicien monteur


© DAHER
Le mécanicien-monteur est un ouvrier qualifié qui se charge de l’usinage et du montage des pièces mécaniques de l’aéronef, puis de leur assemblage avec d’autres systèmes (hydrauliques, pneumatiques, électriques…). Il détient donc un rôle clé dans la construction aéronautique.

Missions


• Façonner des pièces de construction selon le plan établi et le mode opératoire habituel,
• Contribuer à la fabrication des composants hydrauliques et électriques entre autres,
• Ajuster les différentes pièces d’assemblage,
• Contrôler le bon fonctionnement des mécanismes,
• Identifier les anomalies et œuvrer à la mise aux normes, sans oublier la rédaction de rapports de contrôle.

Compétences


• Connaissances pointues des composants et des équipements d’aéronefs (dimensions, géométrie, caractéristiques mécaniques…),
• Parfaite maîtrise des principes électromécaniques,
• Aptitudes à réaliser des profilés et des pièces d’aéronautique à partir de plans,
• Maîtrise des outillages spécifiques et traditionnels dans le secteur aéronautique.

Formation


Le poste de mécanicien-monteur est accessible avec un CAP en production mécanique ou des titres professionnels TP de monteur industriel ou de technicien en aérostructure. Les possibilités sont néanmoins plus étendues avec un Bac Pro ou un BTS à dominante construction mécanique en aéronautique.

Salaire


Les rémunérations se situent aux environs de 1600 euros nets et varient selon les niveaux de formation et l'expérience.

Évolution de carrière


Travaillant en équipe à ses débuts, le mécanicien-monteur peut se voir attribuer une section pour le façonnage de pièces particulières. Il peut ensuite devenir chef d’équipe ou même chef d’atelier après une dizaine d’années d’expérience.

Autres Appellations


• Monteur-assembleur mécanique,
• Opérateur de montage-assemblage mécanique,
• Ouvrier de montage mécanique en aéronautique.