Thèse : Etude de dépôts chimiques en phase vapeur avec assistance laser (LCVD) pour CMC H/F

  • Entreprise : Safran
  • Localisation : - France - France
  • Fonction : Thèse : Etude de dépôts chimiques en phase vapeur avec assistance laser (LCVD) pour CMC
  • Type de contrat : CIFRE
  • Date de publication : 02-08-2020
  • Postuler

Description du poste


Thèse sur l'étude de dépôts chimiques en phase vapeur avec assistance laser (LCVD : laser assisted chemical vapor deposition) pour élaborer ou réparer des CMC.


Les matériaux composites à matrice céramique (CMC) sont principalement utilisés dans l'industrie aéronautique et spatiale pour des applications structurales à haute température. Leur emploi est envisagé dans certaines pièces de moteurs d'avions civils comme alternative aux solutions métalliques.


Les CMC sont généralement constitués d'un renfort fibreux et d'une matrice. La matrice des CMC est généralement élaborée en utilisant un ou plusieurs procédés comme l'infiltration par voie gazeuse ou CVI (Chemical Vapor infiltration) et l'infiltration par un métal liquide ou MI (Melt Infiltration).


Il y aurait un intérêt important à pouvoir disposer d'un procédé permettant de construire le CMC progressivement dans une forme prédéfinie (Fabrication additive) ou intervenir de manière localisée pour réparer un défaut.


Le procédé LCVD où une source laser est utilisée pour apporter l'énergie nécessaire pour provoquer la réaction chimique de dépôt de céramiques à partir d'un précurseur gazeux, possède des caractéristiques particulièrement intéressantes dans ce cadre.
En effet, il est possible d'activer les dépôts dans des zones bien définies et de déplacer la formation du dépôt au cours du temps en bougeant la pièce et/ou le laser.

Profil recherché



Les travaux de thèse porteront sur la construction et la mise au point d'un dispositif expérimental de LCVD, sur l'étude de différents systèmes de dépôts de céramiques afin de comprendre les mécanismes de dépôt puis sur l'étude microstructurale des dépôts formés.


Enfin, les dépôts LCVD seront appliqués à la construction d'architectures en 2D et 3D et à la réparation localisée de CMC comportant des défauts de fabrication ou nécessitant une réparation après utilisation.


Au cours de cette étude, il sera également nécessaire de développer une approche de modélisation, notamment des échanges thermiques intervenant lors de la mise en ?uvre du procédé et si possible la modélisation des réactions de dépôt.


La thèse fera l'objet d'un partenariat entre le Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS) spécialiste des CMC et Alphanov spécialiste des sources laser et de leurs applications.

  • Date de début : nc.
  • Durée : 36 mois
  • Expérience requise : Débutant / Jeune diplomé
  • Salaire : nc.
  • Référence : 2020-82040
  • Secteur d'activité : Industrialisation, Production
CDI CDD Intérim
Safran
Retrouvez l'ensemble des offres
Safran