Agent d'entretien avion


© PrimeFlight Aviation Services
L’agent de l’entretien avion est chargé de nettoyer l’intérieur de l’appareil entre deux vols ou lors d’une escale.

Mission


Entre deux vols, il doit effectuer un nettoyage complet de l'intérieur de l’avion et un nettoyage rapide lors d’une escale. Il vérifie que rien ne manque (produits d’entretien…) et réapprovisionne si nécessaire.

Règles d'or


L’agent d'entretien avion doit être rapide et efficace. Il faut aimer le travail en équipe. Par ailleurs, un casier judiciaire vierge est exigé.

Conditions de travail


Cet agent travaille dans les avions qui sont sur les aires de stationnement. Les horaires sont variables. Les temps partiels sont fréquents, mais l’employé peut être amené à travailler le week-end et les jours fériés.

Formation nécessaire


Des formations sensibilisations sûreté aéroportuaire sont requises préalablement à la délivrance d’un badge permettant l’accès aux avions. Des formations plus poussées, de type « clean and search » sont également requises pour travailler sur certains types de vols.

Salaire


Environ 1 100 euros nets par mois mais cela peut varier selon la compagnie et si c’est de l’intérim ou non.

Évolution


L’agent entretien avion peut, avec de l’expérience, accéder à un poste d’encadrement tel que Chef d’équipe nettoyage avion.

Autres Appellations


• Nettoyeur de surface avion

Cette fiche métier d'agent d'entretien avion, a été réalisée en collaboration avec Valérie Mouget, responsable du recrutement chez Triangle Centre.

Conseils


« Selon moi, la disponibilité en terme d'horaires est importante, notamment pour les employés intérimaires. Respecter les consignes de sécurité et avoir l'esprit collectif pour travailler en équipe sont également les qualités indispensables que tout candidat doit avoir ».

Patrick Vasseur, recruteur chez CRIT INTERIM

Témoignages


François Balou, 47 ans, chef d’équipe travaillant pour l’agence CRIT chez ACNA (société de nettoyage) à Roissy Charles de Gaulle.

François Balou a fait ce métier un peu par hasard. C’est par l’intérim qu’il a découvert l’univers de l’aéronautique. Chef d’équipe chez ACNA, filiale d’Air France, il reste néanmoins attaché depuis cinq ans à l’agence d’intérim CRIT. Les formations qu’il a suivit au cours de sa carrière lui permettent aujourd’hui de travailler sur tous les types d’avions et quelques soit la compagnie. Responsable d’une équipe allant de trois à sept personnes, selon le type d’avion, François Balou est chargé d’orienter ceux qui travaillent avec lui : « j’oriente et contrôle le travail pour vérifier que le nettoyage a bien été fait dans l’avion ».

« Ce travail est très cool » dit –il. Et pourtant, il n’omet pas de dire que pour faire ce métier, il faut certes aimer la mobilité et le contact avec les gens, mais aussi avoir « un sens aigu des responsabilités », « une rigueur dans la travail » et « savoir anticiper ».

A la fois agent d’entretien et chef d’équipe, il est aussi un de « ces détectives de la sécurité », « ses inspecteurs » à la recherche d’objet indésirable. Souvent dans l’ombre et la plupart du temps inconnu du grand public, leur travail n’en est pas moins capital pour notre sécurité et pour la propreté des avions.