Coordinateur technique aéronautique


© Le Pôle Formation des Industries Technologiques PACA
Travaillant dans divers secteurs de pointe comme l’aéronautique, le Coordinateur technique assure le suivi de navigabilité des avions, en respect des exigences règlementaires. Il intervient également dans l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur des programmes d’assemblage de pièces en composite et métalliques.

Missions


• Réalise des analyses techniques des problèmes identifiés en production
• Recherche les non-conformités
• Met à la disposition de la production les matériels et pièces nécessaires pour la réparation
• Prend en charge le suivi de l’évolution des non-conformités
• Coordonner les disponibilités des avions

Compétences


• Maîtrise des procédures réglementaires en suivi de navigabilité
• Connaissances approfondies des réglementations Part M/Part 145
• Connaissances des normes et règles d’art dans la maintenance
• Fortes compétences dans l’assemblage aéronautique
• Maîtrise des outils informatiques CAO et Pack Office
• Grande capacité d’analyse

Formation


Le métier de Coordinateur technique est accessible avec un bac+2 ou un diplôme d’école d’ingénieur, avec une spécialisation en IPM, GMP IMOC ou en aéronautique. Une première expérience dans l’assemblage aéronautique pourrait être un atout majeur pour avoir ce poste.

Salaire


Un Coordinateur technique débutant peut gagner 3 500 euros bruts par mois, mais le salaire dépendra également du secteur d’activité et de l’expérience du candidat.

Évolution de carrière


Avec de l’expérience, une formation continue et une spécialisation dans le métier, le Coordinateur technique peut devenir Chef de service de la maintenance, des études ou des méthodes. Sont également accessibles les postes de Consultant technique, Directeur de projet ou d’Architecte technique.

Autres appellations


• Responsable technique
• Coordinateur technique aéronautique