Electrobobinier


© Adrien Daste / Safran
L’électrobobinier exerce une activité de haute précision dans le domaine de l'aéronautique. En effet, son métier consiste en la création ou la réparation de bobinages qui se trouvent dans les différents systèmes et circuits électriques et électroniques de l’appareil.

Missions


• Étudier le plan électrique et identifier les contraintes de montage ou d’entretien
• Déterminer les matériaux appropriés pour la conception ou la réfection des bobines
• Réaliser un contrôle qualité à toutes les échelles de fabrication et de maintenance
• Rapporter les éléments de suivi auprès des responsables hiérarchiques

Compétences


• Maîtrise parfaite du domaine électrotechnique, des composants de bobines et des circuits électroniques sur toutes les parties des aéronefs
• Capacité à identifier les dysfonctionnements existants et à y apporter des correctifs dans les meilleurs délais
• Bonne connaissance des machines-outils
• Réactivité et rigueur extrême

Formation


Accessible sans diplôme ni expérience particulière, le métier d’électrobobiniers en aéronautique nécessite cependant des apprentissages ou des formations en électrobobinage. Dans la plupart des cas, les constructeurs demandent un CAP en électrotechnique, un BEP dans la même spécialité ou un certificat CQPM électrobobinier fabricant/réparateur.

Salaire


L’électrobobinier débutant perçoit une rémunération située entre 1800 et 2000 euros nets.

Évolution de carrière


Après quelques années d’expérience, l’électrobobinier peut obtenir le poste d’encadreur. Il peut aussi décrocher le titre de chef de section électrobobinage, ou suivre des formations internes pour devenir chef d’atelier de production électrique et électronique.

Autres Appellations


• Assistant-bobinier en électricité
• Monteur-bobinier
• Rebobineur en électricité
• Bobinier électromécanique