Sellier aéronautique


© borghino.fr
Le sellier aéronautique se charge de la conception et de la fabrication des sièges d’avion, mais aussi d’autres équipements nécessitant un habillage en tissu (rembourré ou non). Il travaille ainsi sur un large éventail de matériaux et de designs.

Missions


• Dessiner des modèles ou créer des patrons à partir d’un autre modèle défini par le client
• Assurer le suivi du cahier des charges
• Découper et assembler les pièces. Monter la structure et réaliser les finitions.
• Assurer la maintenance et la réparation des sièges

Compétences


• Excellente maîtrise du montage et de l’optimisation des habillages en tissu
• Excellente aptitude à concevoir des prototypes parfaits en un laps de temps limité
• Bonne aptitude en conception assistée par ordinateur

Formation


La fonction de sellier aéronautique est accessible aux diplômés bac pro métiers du cuir ou autres spécialisations liées à la maroquinerie. Mais les détenteurs d’un CAP en sellerie générale, en sellerie garnissage ou encore d’un CAP avec spécialisation en maroquinerie, peuvent faire une entrée en matière.

Salaire


Le sellier aéronautique bénéficie d’une rémunération de 1200 à 1600 euros selon son niveau.

Évolution de carrière


Du statut simple d’ouvrier. Le sellier aéronautique peut devenir chef d’équipe en 3 ou 5 ans. Il pourra aussi intégrer le bureau d’études et avoir un poste à responsabilités. Au fur et à mesure qu’il gagne en expérience, il pourra travailler en indépendant pour améliorer ses revenus.

Autres Appellations


• Sellier garnisseur en aéronautique
• Sellier maroquinier aéronautique
• Ouvrier en sellerie