Valomat, la première plateforme de revente de matériaux pour l’aéronautique

Valomat

25/04/2019 | 547 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
Valomat, la première plateforme de revente de matériaux pour l’aéronautique © Valomat , Photo : Camille DILLARD / Everphotoshoot

Paris, le 15 avril 2019 - Valomat offre aux industriels la possibilité de mettre en vente leurs stocks de métal inutilisés, et permet aux acheteurs de se fournir dans les stocks dormants d’autres industriels. Créée en 2018 par Emilie Sallé et Simon Bastide, deux diplômés de Centrale Paris et de l’ESCP Europe passionnés par l’industrie aéronautique, Valomat est une jeune société en forte croissance qui s’est donné pour mission de fluidifier le marché de la matière et réduire l’impact écologique du secteur.

Valomat, une entreprise en pleine croissance Aujourd’hui Valomat a acquis la confiance de plus de 70 industriels dont Mécachrome, Stelia, Lisi, mais aussi plus de 15 distributeurs comme Thyssen, PSD ou SCAF. Son catalogue réunit plus de 1 000 références d’aluminium, titane, inox et superalliages pour plus de 2 000 tonnes de matière.

Valomat, un service à forte valeur ajoutée pour les industriels Pour les acheteurs de matière, ce nouveau canal permet de trouver de la matière en rupture sur les marchés, sans délais d’élaboration et à un prix souvent inférieur au marché parmi un très vaste catalogue, possible par le fait que Valomat ne possède pas la matière en propre.

« Nous aidons régulièrement des acheteurs à trouver de la matière en rupture chez leurs fournisseurs habituels. En particulier cette année où le marché de l’aluminium et du titane est tendu »

Simon Bastide, directeur général de Valomat

Les vendeurs quant à eux peuvent revaloriser un actif dormant qui pèse souvent lourd sur leur bilan (en moyenne 1.5% à 2% de leur CA annuel, soit 300 000€ à 400 000€ pour une PME réalisant 20m€ de CA)

« Nous sommes fiers de pouvoir soulager les industriels de cette charge mentale. Revaloriser ses stocks dormants est souvent un sujet pénible, sans solution évidente, et qui traine car il est rarement urgent »

Émilie Sallé, présidente de Valomat

Valomat, des économies d’énergie pour la planète

Aujourd’hui, les métaux sont en majorité recyclés mais cela a un cout énergétique qui pourrait être évité. Par exemple le titane doit être porté à 1 668 °C pour entrer en fusion. En réinjectant les métaux dans le circuit du réemploi, les industriels participent à la réduction des dépenses énergétiques.

Valomat est aujourd’hui implantée en France et a pour ambition de s’exporter en Europe d’ici la fin de l’année, ainsi que de développer sa présence en ligne.

Contact commercial : Simon Bastide – simon@valomat.com – 06 14 27 57 91

Contact presse : Emilie Sallé – emilie@valomat.com – 06 69 59 75 87


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


HORIZONS ACADEMY décroche la certification QUALIOPI !
09/07/2020 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Après deux audits de contrôle et de vérification qui se sont déroulés fin mai et début juin dans les centres respectivement de...


Thales nomme Bernard Barrera Conseiller Défense Terre du Groupe
07/07/2020 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

- A compter du 1er novembre 2020, le Général d’armée Bernard Barrera rejoindra Thales en tant que Conseiller Défense Terre du Groupe....


Rajesh Krishnamurthy nommé président du directoire d’Expleo pour mener la prochaine étape de la transformation du groupe
29/06/2020 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le conseil de surveillance d’Expleo annonce ce jour la nomination de Rajesh Krishnamurthy en tant que nouveau président du directoire du groupe. Il rempla...

Lire aussi :


11/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le prestataire de services aéronautiques AAA compte supprimer environ 700 emplois, soit plus de quatre postes sur dix en France, en réponse à l'effondrement de son activité d...


Safran réduit ses effectifs mais évite les licenciements en France
09/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

L'équipementier aéronautique et motoriste Safran, dont l'activité est lourdement affectée par la crise due au coronavirus, a signé un accord avec les syndicats français prévoyant d...


09/07/2020 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Mecafi, une société de Châtellerault (Vienne) spécialisée dans la fabrication de pièces pour l'aéronautique, a annoncé mercredi en CSE un plan de réorganisation prévoyant 242 licenciem...