Valomat, la première plateforme de revente de matériaux pour l’aéronautique

Valomat

25/04/2019 | 547 mots | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE
Valomat, la première plateforme de revente de matériaux pour l’aéronautique © Valomat , Photo : Camille DILLARD / Everphotoshoot

Paris, le 15 avril 2019 - Valomat offre aux industriels la possibilité de mettre en vente leurs stocks de métal inutilisés, et permet aux acheteurs de se fournir dans les stocks dormants d’autres industriels. Créée en 2018 par Emilie Sallé et Simon Bastide, deux diplômés de Centrale Paris et de l’ESCP Europe passionnés par l’industrie aéronautique, Valomat est une jeune société en forte croissance qui s’est donné pour mission de fluidifier le marché de la matière et réduire l’impact écologique du secteur.

Valomat, une entreprise en pleine croissance Aujourd’hui Valomat a acquis la confiance de plus de 70 industriels dont Mécachrome, Stelia, Lisi, mais aussi plus de 15 distributeurs comme Thyssen, PSD ou SCAF. Son catalogue réunit plus de 1 000 références d’aluminium, titane, inox et superalliages pour plus de 2 000 tonnes de matière.

Valomat, un service à forte valeur ajoutée pour les industriels Pour les acheteurs de matière, ce nouveau canal permet de trouver de la matière en rupture sur les marchés, sans délais d’élaboration et à un prix souvent inférieur au marché parmi un très vaste catalogue, possible par le fait que Valomat ne possède pas la matière en propre.

« Nous aidons régulièrement des acheteurs à trouver de la matière en rupture chez leurs fournisseurs habituels. En particulier cette année où le marché de l’aluminium et du titane est tendu »

Simon Bastide, directeur général de Valomat

Les vendeurs quant à eux peuvent revaloriser un actif dormant qui pèse souvent lourd sur leur bilan (en moyenne 1.5% à 2% de leur CA annuel, soit 300 000€ à 400 000€ pour une PME réalisant 20m€ de CA)

« Nous sommes fiers de pouvoir soulager les industriels de cette charge mentale. Revaloriser ses stocks dormants est souvent un sujet pénible, sans solution évidente, et qui traine car il est rarement urgent »

Émilie Sallé, présidente de Valomat

Valomat, des économies d’énergie pour la planète

Aujourd’hui, les métaux sont en majorité recyclés mais cela a un cout énergétique qui pourrait être évité. Par exemple le titane doit être porté à 1 668 °C pour entrer en fusion. En réinjectant les métaux dans le circuit du réemploi, les industriels participent à la réduction des dépenses énergétiques.

Valomat est aujourd’hui implantée en France et a pour ambition de s’exporter en Europe d’ici la fin de l’année, ainsi que de développer sa présence en ligne.

Contact commercial : Simon Bastide – simon@valomat.com – 06 14 27 57 91

Contact presse : Emilie Sallé – emilie@valomat.com – 06 69 59 75 87


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


La belgique fait confiance à Thales pour l'intelligence embarquée et la valorisation de l'information de ses forces terrestres de demain
17/07/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

- Après la signature de l’accord inter-gouvernemental CaMo (Capacité Motorisée) entre la France et la Belgique fin 2018, Thales a déb...


Airbus Helicopters étend sa présence en Italie avec un centre de service dédié
17/07/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Milan, Airbus Helicopters renforce sa présence en Italie grâce à l’acquisition d’Aersud Elicotteri, son distributeur et partenaire...


Egis soutient le cursus d'un étudiant ingénieur en Côte d'Ivoire en partenariat avec l'INP-HB et l'ENAC
11/07/2019 | AEROCONTACT | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Egis s'engage auprès de ses partenaires pour financer une bourse d'études pour un(e) étudiant(e) ivoirien(ne) en double diplôme de l...

Lire aussi :


L'E-Fan X progresse vers un premier vol? en 2021
18/07/2019 | AEROBUZZ | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Le premier vol du quadrimoteur Avro RJ100 hybridé est repoussé à 2021 mais des essais avancent simultanément sur le circuit électrique, les batteries, le refroidissement et l&...


Textron laisse le Silvercrest de Safran sur le carreau
17/07/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Certains programmes sont destinés à ne pas réussir. Cela semble être le cas du Silvercrest de Safran Aircraft Engines. Le programme vient d'essuyer une nouvelle déconvenue : Ces...


12/07/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | INDUSTRIE TECHNOLOGIE

Eric Lindblad, responsable du programme 737 dont le MAX, quitte le constructeur aéronautique américain Boeing qui est englué depuis mi-mars dans une crise sans précédent à la s...