DCI : recrutement en permanence

Claude Bigeon
12/02/2020 | 882 mots | AEROCONTACT | CARRIÈRE
DCI : recrutement en permanence © DCI

Le Groupe DCI pour Défense Conseil International est l’opérateur de référence du ministère des Armées pour le transfert du savoir-faire des armées françaises au profit des forces armées des pays amis de la France.

Arbia Mekhazni est Responsable du recrutement du Groupe DCI depuis plus de dix ans. Rencontre.

DCI est l’opérateur du ministère des Armées pour le transfert du savoir-faire des armées françaises. Pouvez-vous nous expliquer quelles sont ses missions ?

Arbia Mekhazni : Depuis plus de 45 ans, le Groupe DCI participe au rayonnement militaire de la France dans le monde à travers le transfert d’expertises de ses quatre branches opérationnelles dans les milieux maritime, terrestre, aérien et armement (Navfco, Cofras, Airco et Desco).

Nous proposons des prestations dans les domaines suivants :

- Assistance à l’expression des besoins opérationnels et industriels.

- Transfert de compétences opérationnelles.

- Formations académiques et supérieures des forces armées des pays partenaires de la France.

- Contrôle de programmes industriels au profit de pays partenaires de la France et par délégation de la DGA.

- Mise à disposition et maintien en conditions opérationnelles de matériels.

- Nous recrutons chaque année, en France et à l’étranger, plus de 400 collaborateurs pour leurs expertises acquises au    sein des armées françaises, leur offrant ainsi une deuxième carrière opérationnelle.

Quelle est la part de l’aéronautique dans l’activité de DCI ? Quelles sont les activités liées à la filière de l’aviation ?

A. M. : L’activité aéronautique ne cesse de croitre au sein de notre Groupe, nous réalisons aujourd’hui plus de 50% de notre activité dans ce secteur. Nous intervenons dans le domaine de la formation de pilotes et de mécaniciens, ainsi que sur des prestations de MCO. Notre activité drone connait également un véritable essor.

Quels sont les profils que vous recherchez ?

Nous recrutons régulièrement du personnel navigant et non navigant.

Pour les pilotes, nous recherchons une expérience avancée sur hélicoptères (H215, H225) ou avions de chasse (Mirage 2000, Rafales, Alfa Jet, PC 21), avions de transport ou drones militaires (drones males, drones tactiques…), ainsi que des mécaniciens navigants pour occuper des postes d’instructeur.

Quant à la maintenance, nos besoins se situent sur des profils de techniciens justifiant d’une licence civile Part 66 ou militaire FRA 66 et d’une expérience confirmée sur hélicoptères (H225, AS365N3, EC155, Gazelles, Puma, Super Puma, EC135…). Tous ces profils occupent des postes de mécaniciens/chefs d’équipe en piste ou en atelier.

Nous recrutons également d’autres experts tels que des chefs de projet, mécaniciens contrôleurs, CAMO, logisticiens…

L’essentiel de notre vivier est issu du monde militaire et nous disposons également d’opportunités pour des profils « civils ».

Quels sont les points attractifs de ces missions ?

A. M. : Pour les anciens militaires, poursuivre leur carrière chez DCI fait sens, ils retrouvent, chez nous, les valeurs et les environnements opérationnels qu’ils ont connus et appréciés durant leur parcours militaire, conjugué au dynamisme et à l’innovation d’une entreprise privée.

Intégrer DCI, c’est continuer à servir la France et faire rayonner le savoir-faire français à l’étranger.

La croissance de notre activité aéronautique nous permet d’offrir à nos salariés des perspectives d’évolution et de mobilité géographique intéressantes, en France, à l’étranger (Thaïlande, Qatar, Koweït...,) et ainsi la possibilité d’évoluer dans des environnements multi culturels.

Quelles sont les soft skills indispensables ?

A.M. : Au-delà des compétences techniques, nous apportons une attention particulière au savoir-être. La capacité d’adaptation, la rigueur, l’humilité, l’aptitude au travail en équipe, sont des qualités indispensables pour intégrer notre entreprise.

Quelles sont les autres particularités de DCI ?

A.M. : Près de 80% de nos salariés sont issus des armées et de la DGA. La culture duale (civile et militaire) fait ainsi partie de notre ADN.

Que souhaiteriez-vous ajouter?

A. M. : En 2020, nous prévoyons de recruter plus 120 collaborateurs dans de domaine de l’aéronautique. Rejoignez-nous.

DCI Recrute

Propos recueillis par Claude Bigeon


Newsletter d'actualités aéronautiques

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter d'actualité hebdomadaire !

Dans la même thématique :


La reprise des vols : de nouveaux espoirs pour les emplois !
15/07/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

La crise sanitaire a chamboulé le monde de l’aérien, premier secteur touché dû aux différentes restrictions gouvernementales et...


Les responsabilités méconnues du métier agent escale.
13/07/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

L’agent escale est un représentant de la compagnie aérienne.Son rôle principal au sein de l’aéroport est d’accueillir les ...


Retour sur la journée 2.0 de votre avenir organisée par Horizons Academy !
01/07/2021 | AEROCONTACT | CARRIÈRE

Le samedi 26 juin dernier, Horizons Academy organisait la grande journée 2.0 de votre avenir.Cette journée porte ouverte revisitée, en ligne, avai...

Lire aussi :


Hubworkair se développe dans le reclassement en collaboration avec Airbus
06/04/2021 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Avec la crise liée à la pandémie de SARS-CoV-2, les problématiques du marché de l'emploi aéronautique se sont complètement inversées en un an. Alors que le secteur recrutait en masse ...


08/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Opérationnel depuis février 2019, le Conversion Training Center (CTC) de Dassault Aviation, implanté à Bordeaux-Mérignac, vise à prendre en charge une partie de la formation des...


L'aviation générale retenue au sol par le manque de mécaniciens
03/10/2019 | LE JOURNAL DE L'AVIATION | CARRIÈRE

Si les problèmes de recrutement sont très présents dans l'industrie aéronautique et l'aviation commerciale, ils n'épargnent pas non plus l'aviation générale. La part du secteur re...